Quelle forme juridique choisir pour lancer votre activité ?

Vaut-il mieux opter pour la simplicité en créant une entreprise unipersonnelle, ou voir grand avec une société en personne morale ? La forme juridique la plus adaptée à votre projet dépend de votre situation et de vos objectifs. Découvrez les avantages et les inconvénients de chacune.

Lancez-vous en quelques clics

Vous êtes prêt à débuter en tant qu’indépendant en personne physique ou morale ? Ne perdez pas de temps avec vos démarches grâce à notre guichet d’entreprises en ligne.

Je crée mon activité en ligne

En tant qu’indépendant, vous avez le choix entre lancer votre activité en tant que personne physique ou personne morale.

Créer une société unipersonnelle, c’est-à-dire en tant que personne physique, signifie qu’il n’y a pas de distinction entre votre personne et votre activité. L’avantage, c’est que les procédures et l’administration sont grandement simplifiées. L’inconvénient, c’est que vous engagez votre responsabilité, et éventuellement vos finances, personnelles.

La société vous offre davantage de possibilités, et vous permet de vous développer tout en étant bien protégé et en bénéficiant de conditions fiscales avantageuses. N’oubliez pas que si vous optez pour la forme en personne morale, vous devrez encore choisir sous quel type de société vous souhaitez exercer votre activité.

Quels sont les avantages et les inconvénients de ces formes juridiques ?

Les points forts de l’entreprise unipersonnelle : simple, rapide et économique

Moins de temps et d’argent pour vous lancer

Choisir le régime de personne physique, c’est la possibilité de créer votre activité en quelques clics, avec peu de frais et sans capital de départ.

Les démarches sont bien plus lourdes pour créer une société. Vous devez au préalable faire appel à un notaire pour rédiger les statuts, qui doivent ensuite être déposés au tribunal de commerce, ce qui représente davantage de frais et de formalités. 

Un fonctionnement plus simple

 Pour la gestion de votre entreprise au quotidien, c’est la même chose. En tant que personne physique, vous profitez d’une administration réduite au minimum et vous évitez beaucoup de paperasse. Vous pouvez ainsi avoir recours à une comptabilité simplifiée, c’est-à-dire se limitant à un registre des rentrées d’argent et des dépenses. De plus, comme vous n’avez pas d’associé ni d’actionnaire, vous êtes le seul maître à bord et vous pouvez donc prendre toutes les décisions sans avoir de comptes à rendre.

 En tant que société, vous avez davantage d’obligations légales, et par conséquent plus de travail. Vous avez notamment l’obligation d’élaborer un plan financier détaillé et de tenir une comptabilité double. Vous êtes aussi tenu de suivre des procédures strictes pour prendre certaines décisions.

Les points forts de la société en personne morale : davantage de sécurité et de possibilités d’évolution

Une fiscalité plus avantageuse

En tant que personne morale, le bénéfice de votre société est soumis à l’impôt des sociétés.

Dans le cas d’une entreprise unipersonnelle, l’intégralité du revenu de votre activité est incluse dans le calcul de l’impôt des personnes physiques, dont le taux est plus élevé que celui de l’impôt des sociétés.

Votre patrimoine est mieux protégé

En créant une société, vous avez la possibilité de limiter votre responsabilité personnelle et donc protéger votre capital privé alors qu’en tant que personne physique, il n’y a pas de distinction entre vous et votre entreprise.

Cela signifie qu’en cas de problème, notamment de difficultés financières, vous assumez tous les risques et votre responsabilité est engagée. Votre patrimoine personnel peut ainsi être utilisé pour payer vos créanciers.

De plus grandes possibilités d’évolution

Une société vous permet de vous associer ou de transférer des parts plus facilement. Vous bénéficiez donc d’une plus grande marge de manœuvre, notamment financière, pour faire évoluer votre activité et faciliter sa croissance.

 

En résumé, vous feriez peut-être mieux d’opter pour une entreprise en personne physique si vous voulez vous lancer rapidement, sans trop de frais ni d’administration, et que vous n’envisagez pas forcément de vous développer trop vite. Vous pourrez tout à fait créer une société par la suite si nécessaire.

Si, au contraire, vous avez de grandes ambitions, peut-être est-il pertinent d’envisager la création d’une société. Notez que du point de vue financier, vous paierez peut-être moins d’impôts en créant une société, mais vous aurez davantage de frais. Il est donc conseillé de voir avec votre comptable à partir de quel moment il devient avantageux d’opter pour la forme juridique de personne morale.

Combien cela coûte-t-il ?

En fonction de la forme juridique choisie, vos frais varient.

  • Les frais de constitution et le capital requis
     
    Le coût de la création d’une société unipersonnelle est minimal, comparé aux frais de constitution d’une société. Vous devrez dans ce cas également prévoir les honoraires du notaire pour la rédaction des statuts.

    La réforme du code des sociétés de mai 2019 supprime l’obligation de capital de départ si vous créez une SRL ou SC. Il est toutefois conseillé de prévoir un patrimoine initial suffisant pour l’activité à développer, et votre plan financier doit être détaillé.

  • Vos obligations sur le plan comptable et administratif
     
    La gestion d’une société est plus complexe et plus onéreuse, ce qui aura également des répercussions sur vos tâches administratives par la suite. Vous devrez notamment prévoir des frais de comptabilité plus importants, puisque vous serez dans l’obligation de tenir une comptabilité double.

 Quel impact sur ma fiscalité ?

 En tant qu’indépendant en entreprise unipersonnel, l’intégralité des revenus nets de votre activité est incluse dans le calcul de votre impôt des personnes physiques.

L’avantage d’une société en tant que personne morale, est que vous jouissez non seulement d’un statut fiscal personnel plus intéressant, mais que votre propre risque financier est également plus faible.

Vous vous octroyez en effet un salaire en tant gérant de la société (que vous déclarerez en tant que revenus personnels dans vos impôts en personne physique). Le reste du bénéfice de votre société est soumis à l’impôt des sociétés, dont le taux est inférieur.

Il est dans tous les cas essentiel d’optimiser au mieux votre fiscalité et vos frais professionnels. Découvrez comment Partena Professional peut vous aider à sécuriser vos revenus.

Vous avez d’autres questions sur la manière donc le choix de la forme juridique de votre société influence votre fiscalité ? Prenez rendez-vous avec nos experts pour des conseils et un accompagnement personnalisé dans la création de votre entreprise.

Combien de temps cela va-t-il me demander ?

 Partena Professional vous accompagne dans toutes vos démarches pour créer votre entreprise.

 Gagnez du temps grâce à notre guichet d’entreprises en ligne! Celui-ci vous permet de régler en quelques clics toutes les formalités administratives, depuis l’inscription à la Banque Carrefour des entreprises jusqu’à la demande de votre numéro de TVA. Vous pouvez aussi vous inscrire directement à notre caisse d’assurances sociales.

 Vous avez des questions ou souhaitez recevoir des conseils personnalisés ? Nous sommes également à votre disposition dans l’agence de Partena Professional la plus proche.

Quels sujets aborder avec votre comptable ?

Votre comptable est un allié précieux en tant qu’indépendant. Découvrez les avantages de cette collaboration, des conseils pratiques et les points d’attention mais aussi les pièges à éviter dans notre whitepaper.

Articles connexes