Quel statut choisir pour votre activité d’indépendant ?

Indépendant à titre principal ou à titre complémentaire ? Choisir votre statut est la première décision que vous devrez prendre en tant qu’indépendant. Partena Professional vous conseille sur les avantages et les inconvénients de chacun, et vous aide à effectuer les démarches nécessaires.

Lancez-vous en quelques clics

Vous êtes prêt à débuter en tant qu’indépendant à titre principal ou complémentaire ? Ne perdez pas de temps avec vos démarches grâce à notre guichet d’entreprises en ligne.

Je crée mon activité en ligne

Avant de lancer votre activité, vous devez d’abord vous assurer quel statut d’indépendant est le plus adapté à votre situation.

Vous désirez vous consacrer à 100 % à votre propre projet qui deviendra dès lors votre seule ou votre principale activité professionnelle ? Alors, la question ne se pose pas et le statut d’indépendant à titre principal est fait pour vous.

Vous voulez au contraire vous lancer progressivement et jouer la sécurité ? Ou vous n’êtes pas tout à fait sûr de vous ? Peut-être devez-vous, comme de plus en plus de Belges, envisager d’opter pour le statut d’indépendant à titre complémentaire qui vous permet de continuer à travailler pour votre employeur actuel parallèlement à votre activité. Si celle-ci se développe, vous pourrez sans problème passer au statut d’indépendant à titre principal par la suite.

Découvrez les avantages et les inconvénients du statut d'indépendant à titre complémentaire.

Vous voulez savoir comment franchir le pas et devenir votre propre patron ? À quels frais vous devez vous attendre ? Quels sont les risques et l'impact sur votre fiscalité ? Partena Professional répond à toutes vos questions et est à vos côtés pour vous informer, vous conseiller, et simplifier vos démarches.

Devenir indépendant, combien ça coûte ?

  • Le capital de départ

Un capital de départ n’est pas obligatoire (sauf pour certaines formes de société), et pas forcément nécessaire si vous ne devez pas consentir d’investissements importants et si vous ne travaillez pas avec des fournisseurs. Les freelancers et consultants (pour ne citer qu’eux) peuvent généralement se lancer sans dépenses ni frais professionnels majeurs.

Il est néanmoins conseillé de faire préalablement ses comptes et de constituer des réserves financières, ne fut-ce que pour surmonter le démarrage, la constitution de votre portefeuille de clients, les périodes creuses et les périodes pendant lesquelles vous n’êtes pas en mesure de travailler. Un capital de départ vous facilitera aussi la tâche dans vos négociations avec les banques ou des investisseurs potentiels.

Découvrez toutes les solutions de financement qui s’offre à vous.

  • Les frais d’inscription

Les frais d’inscription à la Banque Carrefour des entreprises constituent le montant à payer pour devenir indépendant. Il s’agit d’un coût unique et entièrement déductible fiscalement. Vous pourrez ensuite vous lancer à votre propre compte sous votre dénomination, numéro d’entreprise et numéro de TVA.

Toutes ces démarches peuvent être effectuées sur notre guichet d’entreprises en ligne.

  • Les cotisations sociales

En tant qu’indépendant, vous devez vous affilier à une caisse d’assurances sociales afin de payer chaque trimestre vos cotisations sociales. C’est ce qui permet aux indépendants à titre principal de se constituer des droits à la sécurité sociale (pour les indépendants à titre complémentaire, il s’agit uniquement de cotisations de solidarité). Ces cotisations sociales sont calculées sur le revenu professionnel net de l’année en cours.

Au moment de lancer votre entreprise, vous avez droit à un report de paiement de deux trimestres. Votre revenu effectif n’étant pas encore connu, vous payez alors des cotisations provisoires pendant les trois premières années.

Simplifiez-vous la tâche et affiliez-vous gratuitement à la caisse d’assurances sociales de Partena Professional. Grâce à notre simulateur en ligne, vous pouvez calculer vos cotisations au plus juste afin d’éviter les régularisations.

  • Les services d’un comptable

Quels revenus visez-vous et comment allez-vous atteindre cet objectif ? Qu’en est-il de vos frais professionnels en tant qu’indépendant, de votre bureau, de votre mobilité, du site web dont vous aurez certainement besoin, du marketing ? Pour élaborer votre plan financier, il est recommandé de faire appel à un comptable ou expert-comptable qui pourra, en étroite collaboration avec Partena Professional, effectuer des calculs et des simulations afin d’éviter les mauvaises surprises.

Notez qu’un comptable peut vous être d’une aide précieuse, même en tant qu’indépendant à titre complémentaire. Celui-ci fera non seulement en sorte que tout soit correctement transmis au fisc, mais vous aidera aussi à réduire vos frais. Et ce pour un coût minimal, puisque les honoraires d’un comptable pour une activité complémentaire se situent entre 200 € et 500 € par an.

Découvrez tous les avantages d’un comptable en téléchargeant notre whitepaper.

  • La fiscalité
    • Impôt sur le revenu : tous les ans, votre comptable déclare vos frais professionnels ou vos frais déductibles sur votre déclaration fiscale. La somme totale de ces frais professionnels est ensuite déduite du chiffre d’affaires de votre activité, c’est-à-dire de toutes les factures que vous avez émises pendant l’année, même si vos clients ne vous ont pas encore payé.Le résultat est votre revenu professionnel net, qui est votre revenu imposable. Plus celui-ci est bas, moins vous payez d’impôts. C’est la raison pour laquelle il importe d’archiver soigneusement vos frais professionnels et, si vous êtes indépendant à titre principal, d’envisager par exemple de contracter des assurances complémentaires afin de mieux vous protéger tout en augmentant vos frais. Que vous soyez indépendant en personne physique ou en personne morale, plus vous gérez intelligemment vos frais déductibles, moins vous payez d’impôts.
       
    • Impôt provincial et communal : quel que soit le statut que vous avez choisi, en tant qu’indépendant, vous êtes redevable d’un impôt provincial et communal calculé en fonction de votre domicile et du type d’activité que vous exercez. En Belgique, l’impôt communal varie d’une commune à l’autre : renseignez-vous auprès du service financier.
       
    • La TVA : si votre activité est assujettie à la TVA, vous êtes tenu d’établir chaque trimestre une déclaration de TVA dans laquelle vous reprenez la TVA que vous avez reçue via les factures établies pour vos clients, et celle que vous avez vous-même payée à vos fournisseurs. Vous devez alors reverser à l’État la différence entre les deux.En tant qu’indépendant à titre complémentaire, vous pouvez être exempté de TVA jusqu’à un chiffre d’affaires de 25 000 €.

Combien de temps cela va-t-il me demander ?

Partena Professional vous accompagne dans toutes vos démarches pour créer votre entreprise.

Gagnez du temps grâce à notre guichet d’entreprises en ligne ! Celui-ci vous permet de régler en quelques clics toutes les formalités administratives, depuis l’inscription à la Banque Carrefour des entreprises jusqu’à la demande de votre numéro de TVA. Vous pouvez aussi vous inscrire directement à notre caisse d’assurances sociales.

Vous avez des questions, souhaitez recevoir des conseils personnalisés ou vous n'êtes toujours pas sûr du statut qui vous convient le mieux ? Adressez-vous à l’un de nos conseillers en création d’entreprise dans une agence Partena Professional près de chez vous. Il examinera avec plaisir votre situation avec vous.

Vous vous lancez en tant qu’indépendant ? Vous devez encore choisir votre forme juridique. Personne physique ou personne morale ? Découvrez les avantages et les inconvénients de chacune d’entre elles.

Pensionné, étudiant, conjoint aidant, vous souhaitez davantage d’informations sur un statut particulier ? Contactez-nous.

Quels sujets aborder avec votre comptable ?

Votre comptable est un allié précieux en tant qu’indépendant. Découvrez les avantages de cette collaboration, des conseils pratiques et les points d’attention mais aussi les pièges à éviter dans notre whitepaper.

Articles connexes