La ville de Genk reconnue comme centre touristique

Auteur: Laurence Philippe
Date:

Tout le territoire de la ville de Genk est reconnu comme centre touristique. Cette reconnaissance a des conséquences sur l’occupation des travailleurs le dimanche.

Le travail le dimanche est, en principe, interdit. Il est toutefois autorisé, sous certaines conditions, dans les centres touristiques.

Depuis la récente modification législative, les magasins de détail et les salons de coiffure situés dans les centres touristiques peuvent occuper des travailleurs tous les dimanches par roulement. Chaque travailleur peut individuellement être occupé pendant maximum 39 dimanches par année civile.

Le centre touristique doit être reconnu « officiellement » par le S.P.F. Emploi, Travail et Concertation sociale sur la base d’un dossier et de pièces justificatives établissant le caractère touristique de l’endroit. La reconnaissance est accordée pour une durée indéterminée.

C’est le cas de la ville de Genk qui a développé son activité touristique avec notamment l’ancien site minier C-mine ou encore la piste cyclable de Bokrijk qui permet de rouler dans l’eau, site couronné par le Time Magazine comme l’une des 100 destinations les plus remarquables au monde.

Source: arrêté ministériel du 15 mars 2019 de reconnaissance de la ville de Genk comme centre touristique en exécution de l'arrêté royal du 9 mai 2007 relatif à l'occupation au travail le dimanche dans les magasins de détail et les salons de coiffure situés dans les stations balnéaires et climatiques ainsi que dans les centres touristiques, M.B. , 27 mars 2019.