Envie de recevoir des conseils pratiques ? Inscrivez-vous et recevez tous les mois notre newsletter :

Démarrez votre propre boutique en ligne

By Partena Professional | 19 octobre 2017

Devenir indépendant et avoir votre propre boutique en ligne ? Vous pourrez ainsi y vendre vos produits ou services. S'il s'agit de produits, une visibilité en ligne est à l'heure actuelle une quasi-nécessité. Cette présence sur le net revêt la forme d'une boutique en ligne. Mais par où commencer ? Comment vous préparer ? À quoi penser ? Quelle taille viser ? Etc. Vu que le numéro 7 est un chiffre porte-bonheur dans la numérologie, voici 7 conseils et directives pour faire de votre activité indépendante et votre boutique en ligne une réussite.

1. Une bonne préparation représente la moitié du travail

« Quel produit allez-vous vendre ? » est la toute première question que vous devriez vous poser. Vous possédez déjà une boutique physique ? Alors, la réponse est déjà toute trouvée. En revanche, si vous commencez de zéro, imaginez d'abord un bon produit que vous aimeriez vendre.

Tout revient ensuite à établir un bon business plan. Réfléchissez déjà à ce qui suit : quelle est l'offre actuelle, qui sont les concurrents, à qui allez-vous vendre vos produits, quel est le prix à l'échelle mondiale (car les consommateurs du monde entier ont accès à votre boutique en ligne), des frais fixes sont-ils à prendre en compte, etc.

2. What’s in a name? Tout !

Trouver un nom pour votre boutique en ligne peut être un vrai casse-tête. Le nom ne doit pas être trop difficile ni trop long. Veillez à ce qu'il soit clairement possible d'en déterminer ce que vous vendez. Vérifiez si le nom de domaine est encore disponible. Si vous visez principalement le marché belge, vous pouvez alors opter pour « .be ». Si votre public est plus large, préférez alors « .com ».

Après avoir choisi le nom, l'heure est venue de se pencher sur le logo et/ou l'identité visuelle. Si vous êtes créatif, allez-y ! Mais sachez que la conception graphique est une profession à part entière. Et qu'un logo bricolé ne suscitera pas la même impression de confiance et de professionnalisme qu'un logo réalisé par un spécialiste.

3. Créer le site web et la boutique en ligne

Créer une boutique en ligne ? Ici également, confiez cette tâche à des professionnels. Même si force est d'admettre que Wordpress permet de facilement créer des sites web de qualité. Et entièrement gratuitement, qui plus est ! Et si vous mettez la main au portefeuille, le résultat sera meilleur encore. Mais vous devrez y consacrer énormément de temps.

En marge du site, une boutique en ligne se doit également d'être équipée d'un système de paiement en ligne. Allez-vous directement proposer la panoplie complète (Bancontact, Visa, MasterCard, Maestro, PayPal, virements en ligne), ce qui vous coûtera relativement cher, ou commencer avec quelques-uns ? Il est préférable de bien étudier la question, car certains de vos clients futurs risquent de décrocher s'ils n'ont pas accès à leur système de paiement favori.

Les coûts de création d'une boutique en ligne ? Une agence web pourra s'en charger pour un prix oscillant entre 5 et 25 000 euros. Il est intéressant de contacter différents webdesigners et de demander des offres pour déterminer ce dont vous avez besoin. Certains vendent en effet parfois des systèmes d'e-commerce complexes dont vous n'utiliserez que la moitié à peine.

4. Le stock et la logistique de votre boutique en ligne

Le stock de votre boutique en ligne peut être source d'inquiétudes. Vous ne disposez par exemple pas de place pour l'entreposer ou n'avez pas de capital de départ... Et si vous n'avez pas encore d'acheteurs pour votre produit, vous pouvez difficilement en acheter une cargaison entière. Heureusement, il existe une foule de solutions créatives pour y remédier.

De plus en plus de grossistes et fournisseurs vendent désormais également de plus petites quantités aux boutiques en ligne. Il vous en coûtera peut-être un peu plus, mais tous les démarrages sont difficiles et cette approche vous permettra de lentement vous constituer une clientèle. Une autre possibilité consiste à envoyer les colis depuis le fournisseur.

Le transport de vos produits nécessite également une certaine réflexion. Allez-vous assurer vous-même la livraison ou vous adresser à un service de coursier afin que vous puissiez continuer de vous concentrer sur votre affaire ? Le prix joue ici bien entendu un rôle. Plus vous payez, plus la livraison sera simple, rapide et ponctuelle. Vous voulez également proposer des livraisons le week-end ? Combien pèse le produit ? Etc.

5. Boutique en ligne en Belgique, conforme à la loi

Une boutique en ligne, c'est bien, mais qu'en est-il de la loi et des obligations auxquelles vous devrez tenir compte en tant que nouvel indépendant ?

  • Droit de révocation Vous devez mentionner sur votre site que votre client dispose d'un délai de réflexion de 14 jours après l’achat. Après avoir renvoyé le produit, vous disposez de 14 jours pour le rembourser.
  • Devoir d'information Pour chaque produit vendu sur votre site, vous devez clairement en mentionner le prix, TVA et frais de livraison inclus. Votre site et vos e-mails doivent en outre mentionner vos coordonnées et votre numéro de TVA.
  • Délai de livraison. Votre produit doit arriver chez le client au plus tard 30 jours après son achat.
  • Publicité et marketing. Sur les formulaires en ligne, aucune case ne peut être cochée par défaut.

6. Faites-vous connaître

Ça y est. Votre boutique est en ligne. Tout comme pour une boutique physique, il est préférable d'en faire la publicité. Organiser une réception dans la boutique n'est pas possible dans ce cas. Lancez alors une action originale comme un concours, des bons de réduction ou un cadeau de bienvenue.

Votre partenaire technique et de marketing pourra vous donner des conseils.

7. Où sont les clients ?

Après avoir tout préparé et lancé votre site web en ligne, ce n'est pas fini. Bien au contraire : c'est maintenant que les choses sérieuses commencent. Si vous pouvez commencer en vendant vos produits ou services à des amis et connaissances, vous aurez cependant besoin de plus pour vraiment faire tourner vos affaires. Marketing en ligne, SEO (Search Engine Optimization), réseaux sociaux, GoogleAdWords, etc., ce n'est pas rien. Bonne chance avec votre affaire !

Votre propre affaire en ligne, votre boutique en ligne

Votre boutique en ligne prend lentement forme. Votre rêve devient réalité. Pour les exigences de base, vous pouvez d'ores et déjà vous adresser à Partena Professional :

  • Nous vous enregistrons à la Banque-Carrefour des Entreprises (BCE)
  • Demandons votre numéro d'entreprise (numéro de TVA)
  • Et vous affilions auprès d'une caisse d'assurances sociales, comme Compass de Partena Professional

Le guichet d'entreprises numérique SmartStart Online de Partena Professional vous permet d’introduire toutes ces demandes en quelques clics depuis chez vous.

undefined