Témoignages

Rechercher d'autres interviews

Un soutien essentiel dans une période de crise inédite
Maoline Chocolat, Brabant wallon

Je craignais un peu de me perdre dans la paperasse mais j’ai été très bien conseillée. Tout s’est très bien passé, de manière fluide et simple. Mon contact m’a expliqué de manière très claire tout ce que je devais savoir.  Maoline Chocolat

Depuis les marchés dans sa Maoline mobile jusqu’à sa boutique installée désormais à Braine-l’Alleud : la passion de Marie-Caroline Vroman pour le chocolat s’est transformée en entreprise de plus en plus florissante. « Mon projet de chocolaterie artisanale est né il y a 5 ans », précise Marie-Caroline. « Ce que je crée ? Des pralines, des chocolats, des gâteaux… J’ai commencé avec un foodtruck présent sur les marchés du Brabant Wallon. Et puis le succès aidant, j’ai ouvert ma boutique accolée à mon atelier. Mon métier de chocolatière, je l’ai toujours envisagé de la même manière : proposer des produits simples et bons à partir des meilleurs ingrédients, en privilégiant la qualité et la fraicheur. Pas question donc d’utiliser des sucres ajoutés, conservateurs, arômes ou colorants. Fruits, pistaches… Tous les produits sont faits à partir des vraies matières premières. »

 

Du renfort pour soutenir la croissance

Mais entre la production dans son atelier, les marchés et la gestion de la boutique, Marie-Caroline a rapidement eu besoin de renfort. « La boutique était au départ ouverte deux jours par semaine, puis on est passé à quatre jours. Et j’ai donc eu besoin d’engager une vendeuse en octobre 2019 pour accompagner la croissance de l’activité. » Et pour toutes les démarches liées à cet engagement, Marie-Caroline a pu s’appuyer sur Partena Professional. « Je craignais un peu de me perdre dans la paperasse mais j’ai été très bien conseillée. Tout s’est très bien passé, de manière fluide et simple. Mon contact m’a expliqué de manière très claire tout ce que je devais savoir. »

 

Un partenaire précieux pendant la crise du coronavirus

Comme beaucoup d’indépendants, Marie-Caroline a dû affronter la tempête du Covid-19. Et là aussi, elle a pu compter sur le soutien de Partena Professional. « J’ai eu le droit de garder le magasin ouvert, mais toute l’activité des marchés s’est forcément arrêtée. Et j’ai malheureusement dû mettre ma vendeuse en chômage temporaire. Le volume des ventes a été lourdement affecté, d’autant plus que nous étions juste avant Pâques, un temps fort de l’année. J’ai donc aussi dû demander le droit-passerelle pour moi. Partena Professional était mon interlocuteur pour ces démarches. J’ai pu régler ces demandes par mail et via des formulaires en ligne sur leur site web. La période était compliquée pour tout le monde, mais tout s’est fait très vite, tant pour mon employée que pour moi. Donc oui, je suis très satisfaite de la manière dont cela a été géré. C’était important dans cette situation inédite pour tous et où je me posais beaucoup d’autres questions. »

Et, bonne nouvelle pour Marie-Caroline, les choses ont depuis lors évolué dans le bon sens. « L’activité a bien redémarré et ma vendeuse a repris le travail en mai. »

Rechercher d'autres interviews