Vous installer en tant que profession libérale, mode d’emploi

Vous avez choisi un métier qui relève du régime des professions libérales ? Partena Professional vous propose un accompagnement personnalisé.

Lancez-vous facilement en ligne

Vous êtes prêt à vous lancer en tant que profession libérale ? Venez dans l’un de nos guichets d’entreprises en agence ou effectuez facilement toutes les démarches en ligne.

Je crée mon activité

Le statut de profession libérale, c’est quoi ?

Les professions libérales concernent exclusivement des services intellectuels et conceptuels pour le public. Sont donc de fait exclues toutes les activités industrielles, mais aussi commerciales.

Les professions libérales recouvrent quatre grands domaines d’activité : santé, juridique, économique/professionnels du chiffre, technique.

Voici une liste non-exhaustive des métiers pouvant être exercés en tant que profession libérale :

agent immobilier  fournisseur d’implants  notaire réviseur d’entreprise
architecte géomètre opticien  sage-femme
audicien huissier de justice orthopédiste  traducteur
avocat infirmier orthoptiste vétérinaire
bandagiste journaliste pharmacien  détective 
comptable / fiscaliste kinésithérapeute podologue diététicien
conseiller fiscal logopède professeur indépendant ergothérapeute
dentiste médecin psychologue expert-comptable

 

Quelles sont les démarches pour m’installer en tant que profession libérale ?

Pour vous lancer en tant que profession libérale, vous devez suivre les mêmes étapes que pour créer votre entreprise ou devenir indépendant, à quelques exceptions près :

  • Numéro d’entreprise et de TVA : vous devez vous inscrire à la BCE et demander votre numéro d’entreprise, comme tout le monde. En revanche, certaines professions libérales sont exemptées de TVA. Il s’agit notamment des médecins, dentistes, infirmiers et professions paramédicales.
  • Autorisations : l’un des avantages du statut de profession libérale est que, contrairement aux autres indépendants, vous n’avez pas à prouver au guichet d’entreprises que vous disposez des connaissances de base en gestion ni de connaissances professionnelles. Attention toutefois, certaines activités sont réglementées et nécessitent une inscription auprès d’un organisme de tutelle ou une agrégation particulière, mais cette réglementation relève du métier en lui-même, et non du statut de profession libérale.
  • Financements : certaines professions libérales bénéficient d’aides particulières, comme celle visant, sous certaines conditions, à octroyer la moitié du coût d’une assistante médicale pour les groupements de médecins. 

Le guichet d’entreprises de Partena Professional vous conseille et vous assiste dans toutes vos démarches pour la création de votre activité libérale, en agence ou en ligne. Vous avez des questions spécifiques ? Contactez-nous. 

Exercer votre profession libérale en tant que personne physique ou société : quel statut choisir ?

Vous pouvez exercer une profession libérale en tant que personne physique ou dans le cadre d’une société. Chaque statut a ses avantages et ses inconvénients.

  • Le statut d’entreprise individuelle, ou personne physique, est le plus fréquent de par sa simplicité : formalités administratives réduites, pas de rédaction des statuts ni de capital minimum, comptabilité simplifiée, faibles coûts de constitution et de fonctionnement.
    • Celui-ci vous permet donc de lancer votre activité rapidement et sans lourdeur, tout en vous faisant assister par un conjoint aidant, voire en embauchant des salariés au besoin.
    • Ce statut présente toutefois quelques inconvénients : votre responsabilité personnelle est engagée et, en cas de difficultés, cela peut vous coûter vos économies. De plus, la fiscalité peut se révéler moins avantageuse que pour les sociétés.
  • Même si elle est une activité non commerciale par définition, l’exercice d’une profession libérale peut aussi tout à fait se faire dans le cadre d’une société à forme commerciale. Plus lourd en termes de procédure, de frais de fonctionnement, cette forme juridique vous permet de vous protéger personnellement et de bénéficier d’une fiscalité plus favorable, mais facilite également d’éventuelles associations ou des transferts de parts.
    • Vous aurez alors le choix entre une société à responsabilité illimitée (qui, comme son nom l’indique, engage également votre responsabilité personnelle) et la société à responsabilité limitée (SRL).

Vous souhaitez des conseils personnalisés sur le statut ou la forme juridique qui correspond le mieux à votre situation ? Nous sommes à votre disposition, contactez-nous.

Comment calculer votre rémunération ?

Vous voulez avoir une idée du budget que vous devez prévoir pour vous octroyer la rémunération que vous souhaitez ?

Articles connexes