Votre propre entreprise : quel secteur choisir ?

Auteur: By Partena Professional
Temps de lecture: 2min

Les entrepreneurs créatifs lancent-ils un bar à café, un magasin de vélos rétros ou un magasin de mobilier fait main ?

Les chiffres rassemblés par Partena Professional nous livrent une image plus nuancée. Quels sont les métiers en vogue chez les starters ? Et plus intéressant encore : qu’en est-il des opportunités réelles de réussite ?

Crise ou pas, le Belge a encore et toujours l’esprit d’entreprendre. En 2015, près de 90.000 Belges ont ainsi lancé leur propre activité. Un chiffre jamais atteint au cours des dix dernières années.

Ce que nous oublions souvent, ce sont les aléas qui accompagnent ce genre d’initiative. Et qu’en est-il de tous ces rêves irréalistes partis en fumée ? Que révèlent les chiffres exactement ?

Quels sont les secteurs qui attirent les indépendants débutants ?

La personne qui s’inscrit en tant qu’indépendant doit indiquer une profession principale. Partena Professional a analysé les chiffres des 15 dernières années. Que pouvons-nous en conclure ?

  • Les consultants enregistrent une forte progression. En 2000, ce choix de profession n’apparaissait même pas dans le top 20, tandis qu’il arrive aujourd’hui en tête du classement.
  • Fait notable : la progression des exploitants de café.
  • Autres métiers fortement prisés des starters en 2015 : restaurateur de bâtiments, technicien de surface indépendant, kinésithérapeute, consultant IT

 

    Réussir en tant qu’indépendant ? Devenez architecte !

    Chaque entrepreneur poursuit un rêve. L’échec n'est pas une option. S’il est quand même contraint de déposer le bilan, il le fait généralement après un peu plus de 2 ans.

    Cela amène une autre question pertinente : quel choix de profession offre la plus grande chance de réussite?

    Au vu des chiffres (‘qui a débuté en 2010 ?’ vs ‘qui est encore en activité en 2015 ?'), plusieurs métiers se détachent.

    Vous avez plus de chance de réussir si vous êtes :

    1. Architecte (87%)
    2. Infirmier indépendant (86%)
    3. Coiffeur (80%)
    4. Agent immobilier (80%)
    5. Consultant (79%)

    En revanche, les probabilités de réussite les moins élevées se notent chez les frituristes (48 %), les vendeurs d’alimentation générale (47 %), les restaurateurs de bâtiments (44 %) et les vendeurs de vêtements (43 %).

      Conclusion

      • Les choix de profession avec de grandes chances de réussite sont encore de nature très traditionnelle
      • Lorsque vous franchissez le cap des deux premières années, vous pourriez bien être parti pour de nombreuses autres années de succès dans votre activité.

      Envie d'entreprendre ?

      Articles connexes