Une appli pour ma PME?

Auteur: Partena Professional (HR Service Provider)
Temps de lecture: 3min

Rendre l’impossible possible, optimiser les processus internes et récupérer du temps de réflexion pour l’avenir de sa PME: c’est aussi cela, la digitalisation, si l’on en croit Christophe Degraeve, fondateur et CEO de l’agence numérique Underside. Nos PME pourraient-elles gagner en efficacité grâce à la technologie mobile?

“La transformation numérique est une chance. Et plus l’entreprise est petite, plus la plus-value est importante.”

Christophe Degraeve, CEO de l’agence numérique Underside

Si Christophe Degraeve était boulanger, agent immobilier ou gérant d’un carwash, il optimiserait sa PME grâce au numérique. “Non parce que je crée aujourd’hui des applications mobiles, mais parce que la transformation numérique est une chance. Et plus l’entreprise est petite, plus la plus-value est importante. Par exemple, l’agent immobilier n’imprime plus ses petites annonces: il centralise les données à afficher dans une appli qui se chargera de les dispatcher vers des écrans-vitrines distants. Le gérant du carwash peut quant à lui gérer le lavage des véhicules, opération pour laquelle ses clients ont pris rendez-vous via une appli dédiée qui répartira le temps de travail du personnel par type de service demandé.”

Transformation numérique vs numérisation

Selon Christophe Degraeve, la transformation numérique représente bien plus que la numérisation au sens propre: “Numériser n’est que dématérialiser, alors que la transformation nous amène au cœur des mécanismes de l’entreprise pour en modifier les flux. L’objectif est de simplifier, automatiser et récupérer du ‘temps de cerveau humain disponible’. La machine assure les tâches répétitives pendant que les équipes traitent l’exceptionnel, exploitent leur créativité et pensent à l’avenir de l’entreprise. Bref, une réappropriation de l’innovation par l’homme au travers de la technologie.”

Une question de culture

Entrepreneur pur jus et orateur sans frontières, Christophe Degraeve est contraint de beaucoup voyager dans le cadre de ses activités professionnelles. Une chose le frappe: “La crainte des entrepreneurs et les préjugés des artisans face au numérique. Et plus particulièrement en Belgique, où un projet sans retour immédiat est considéré comme un échec.” Selon cet expert, le temps d’adoption technologique est d’au moins six ans dans notre pays. “C’est long. De l’autre côté du monde, on vient de sortir de l’ère des sites Web au profit des applis.”

Conseil pour démarrer sa transformation

Christophe Degraeve compare les agences numériques aux avocats et autres comptables: “Notre mission est d’accompagner les entreprises dans une discipline qu’elles ne doivent pas nécessairement maîtriser mais qui est essentielle à leur développement. Mon conseil pour démarrer sa transformation digitale est d’analyser son quotidien et les tâches des équipes. On manque souvent du recul nécessaire pour identifier les premiers besoins. C’est caractéristique de l’entrepreneuriat.”

Trois méthodologies à la portée de tous

Si le spécialiste numérique reconnaît qu’une analyse des besoins n’est pas toujours aisée, il estime qu’il ne faut pas être un geek pour trouver les bonnes réponses. Et de citer trois méthodologies très accessibles: “Le design thinking permet d’identifier les vrais problématiques: inutile pour une PME de créer une appli qui ne rencontrera pas de demande! Le lean management, ensuite, offre la possibilité de faire valider vos idées par les utilisateurs. Car, comme disait Steve Jobs, ‘les gens ne savent pas ce qu'ils veulent avant que vous leur ayez montré’. La troisième méthodologie, dénommée ‘Agile’, consiste à développer, tester et déployer en plusieurs temps. La technologie mobile est l’avenir des entreprises, c’est certain!”

 

Articles connexes