Trop de stress ? Canalisez-le facilement

Auteur: Julie (Coach HR pour PME)
Temps de lecture: 4min

Du stress, ça va. Trop de stress, ça ne va plus.

À moins d’être la réincarnation de Yoda, tout le monde souffre de stress. Et tout le monde sait comment le diminuer… mais il est parfois bon de se rafraîchir la mémoire. L’occasion aussi de vous rappeler l’importance d’être bienveillant envers vous-même.
L’astuce n°1 consiste à canaliser votre stress pendant un effort parce que trop de stress peut être malsain : si vous allez au-delà de vos limites, vous risquez d’être surmené ou de tomber en burn out.
Regardons les choses en face : parfois, le stress est inévitable. L’important est d’arriver à le canaliser. Et pour diminuer le stress, rien de tel que quelques bons conseils. Ne stressez pas, ce n’est pas bien compliqué !

1) Evitez la caféine, les cigarettes et le sucre

Difficile d’y échapper parce que la caféine, les cigarettes et le sucre vous donnent souvent un fameux coup de pouce… mais temporaire. Vous êtes alerte et plein d’énergie, mais après vous en payez la facture. Et il y a de fortes chances pour que vous utilisiez ensuite ces mêmes moyens pour lutter contre votre stress. Pas facile de trouver un juste équilibre : le premier café de la journée vous fait du bien, mais après le cinquième vous n’êtes plus capable de vous reposer ou même de dormir. Conséquence ? Vous vous couchez trop tard et le lendemain matin, vous vous ruez ensuite… sur la machine à café. C’est un cycle sans fin.

2) Faites une to do list

Vous avez trop de choses en tête ? Faites de la place pour penser à d’autres choses en dressant une to do list. Listez les tâches par ordre de priorité et n’essayez pas de finir la liste entière en une journée. Et pour chaque action accomplie, profitez de ce merveilleux sentiment de bien-être lorsque vous la barrez de la liste.

3) Relativisez votre stress

Quelques questions que je me pose lorsque je me sens angoissée :

  • Suis-je débordée pour une bonne raison ?
  • Est-il nécessaire de m’inquiéter ? Qu’ai-je à y gagner ?
  • Ne serait-il pas plus judicieux de consacrer cette énergie à la tâche plutôt qu’à s’inquiéter ?
  • Cela aura-t-il autant d’importance dans 5 ans ?
  • Ma vie en dépend-elle ?

4) Stop au multi-tâches

Faire plusieurs choses en même temps, l’apanage des femmes ? C’est surtout ce qu’aiment dire les hommes pour pouvoir en faire moins. Plusieurs études ont montré que le vrai multi-tâche n’existe pas : une personne peut être capable de basculer rapidement d’une tâche à l’autre, mais elle n’est pas plus efficace pour autant. Pire : ça lui demande encore plus de concentration. Pour être efficace, focalisez-vous plutôt sur une seule tâche à la fois. C’est fait ? Alors vous pouvez vous atteler à la suivante.

5) Vos mails peuvent attendre

Il n’y a rien de plus efficace que les mails pour interférer dans votre travail. Il est donc essentiel de planifier des moments pendant lesquels vous ne vérifiez pas votre boîte mail. D’ailleurs, la réponse peut généralement attendre une demi-journée. Planifiez ensuite un moment pour répondre à tous vos mails en une seule fois.

6) Prenez une journée de congé pour ne rien faire

Les vacances, c’est merveilleux. Et nécessaire. On aimerait d'ailleurs que cette sensation de vacances dure plus longtemps. Mais n’attendez pas les vacances pour vous détendre : prenez de temps en temps une journée de congé. Pas parce que vous avez quelque chose à faire mais justement pour ne rien faire du tout ! Lire le journal au lit, prendre un long bain un mardi après-midi, aller boire une tisane en terrasse, se promener dans les bois… bref, pas des choses que vous devez faire mais des choses que vous avez envie de faire.

Encore plus de conseils pratiques et réalisables ? Suivez les prochains articles tous les mercredis.

Articles connexes