Trois compétences pour briller à l’ère du post-COVID-19

Auteur: Julie (coach HR)
Temps de lecture: 6min

Si une certitude s’impose malgré le chaos et le doute dans lesquels nous a plongés le coronavirus, c’est que la crise a mis en évidence nos lacunes personnelles et professionnelles. Éducation des enfants (et de notre partenaire), communication numérique, motivation professionnelle… Du jour au lendemain, nous nous sommes fait éjecter de notre zone de confort. Pour les entreprises, ce bouleversement aura dans le meilleur des cas été à l’origine d’une prise de conscience et, dans le pire, précipité leur fin. Maintenant que nous commençons à apercevoir la lumière au bout du tunnel, il est temps de chercher un moyen de combler ces lacunes. J’ai donc le plaisir de vous présenter trois compétences qui seront cruciales pour vous et votre équipe, et je vous explique volontiers comment les développer afin d’exceller à l’heure de la nouvelle normalité. C’est parti !

Esprit critique et orienté solution

Ces derniers mois, nous nous sommes retrouvés ensevelis sous une avalanche d’informations comme nous n’en avions jamais connu. Des politiques et virologues aux internautes adeptes de la théorie du complot, en passant par nos amis et nos proches avides de partager avec nous toutes ces choses que nous ignorions au sujet du coronavirus, nous avons été assaillis de toutes parts. Même les plus rationnels d’entre nous auront eu bien du mal à distinguer les conseils vitaux des inepties capables de mettre leurs jours en danger. Que pouvons-nous croire en fin de compte ? Et plus important encore : sur quelles informations baser nos décisions personnelles et professionnelles ?

Quelle que soit votre place dans la hiérarchie, il sera dès lors plus important que jamais d’aiguiser votre esprit critique et d’adopter un mode de réflexion orienté solution. D’autant que nous évoluons dans un monde parasité par la désinformation. Selon une étude américaine de la Society for Human Resource Management (SHRM), 37 % des employeurs trouvent même que l’esprit critique et l’orientation solution sont les deux soft skills qui font le plus défaut chez leurs travailleurs. Sachant que la manière dont nous traitons l’information afin de prendre des décisions a une influence colossale sur notre avenir, il n’est que normal qu’ils souhaitent voir cette lacune comblée.

Au grand dam de chacun, aucune formule miracle ne permet de faire de nous des spécialistes de la pensée critique. Heureusement, on trouve suffisamment d’auteurs qui sont eux passés maîtres dans cet art et qui ont tenté de nous ouvrir cette voie. Dans son best-seller « Système 1, système 2 : Les deux vitesses de la pensée », Daniel Kahneman, psychologue mondialement réputé, nous explique par exemple pourquoi nous sommes en réalité beaucoup moins rationnels que nous ne le pensons. Autrement dit, nous sommes loin d’être des ordinateurs qui traitent des données de manière rationnelle afin d’agir correctement. À l’aide d’expériences psychologiques, il met à nu nos différents modes de raisonnement et nous encourage à gérer l’information de façon plus critique dans certaines situations précises. Un ouvrage à lire absolument, dont vous pourrez peut-être partager les grands enseignements avec vos collègues lors d’une présentation.

Littératie numérique « digital literacy »

La meilleure manière de nous préparer à l’après-COVID-19 reste de continuer à développer notre maîtrise de la technologie. Dans certaines entreprises, la pandémie a littéralement fait passer la transformation numérique à la vitesse supérieure. Et non, je ne parle pas uniquement de ces interminables réunions sur Zoom ou de la création d’un compte Slack pour votre organisation, mais aussi de processus sclérosés qui finissent enfin – bon gré mal gré – par être digitalisés. Si cette transformation améliore tout naturellement l’efficacité des entreprises, c’est finalement à vous et à vos collègues qu’il incombe de la mener à bon port.

C’est pourquoi il est tellement crucial de commencer à s’intéresser de plus près à des technologies comme l’intelligence artificielle, le big data, l’Internet des Objets, etc. Ou à tout le moins de vous entourer de personnes qui maîtrisent ces sujets. Car quiconque tardera trop à emboîter le pas en fera les frais une fois la crise sanitaire terminée. Il ne fait aucun doute que les données joueront un rôle déterminant dans cette nouvelle réalité et serviront de moteur à la quatrième révolution industrielle. Votre entreprise se doit donc de disposer des bonnes données. Grâce à elles, vous serez en mesure de mieux évaluer l’impact des tendances disruptives, mais aussi de toucher encore mieux vos clients et de leur offrir un service toujours meilleur.

Cependant, vous devrez pour cela interpréter correctement toutes ces données. À défaut de quoi, elles seront pour ainsi dire dénuées de toute valeur. Mettez donc un point d’honneur à développer votre littéracie des données. Ainsi, vous pourrez au moins participer à la conversation et élaborer une vision qui déterminera le rôle qu’elles peuvent jouer dans votre entreprise. Des sites comme Coursera et Udemy sont d’excellentes plateformes où commencer. Vous constatez qu’un de vos collaborateurs possède un intérêt ou un talent inné pour les données et la technologie ? Dans ce cas, offrez-lui la possibilité de les développer durant une formation intensive ou des cours du soir. Vous disposerez ainsi relativement vite d’un spécialiste des données au sein de votre équipe, sans devoir engager une nouvelle personne !

Créativité et innovation

La pandémie n’a bien entendu pas eu que des conséquences négatives. Bien souvent, elle nous a aussi permis de montrer le meilleur de nous-mêmes. Nous avons ainsi trouvé des solutions originales à des problèmes inédits. Les patrons des masques ont été partagés afin que chacun puisse confectionner les siens chez lui. Les entreprises ont mis leurs usines à contribution afin de produire des respirateurs. Chacun de nous a organisé des apéros virtuels et des soirées quiz sur Zoom afin de combler ce manque de contacts sociaux.

Il est donc plus clair que jamais que la créativité et l’innovation sont ce qui fait de nous des êtres humains. Ce sont des qualités qu’aucun robot sur Terre ne peut copier, nous devons donc continuer à les développer et à les chérir si vous voulons que nos équipes, nos entreprises et notre monde continuent à tourner.

À l’heure où les périodes de télétravail se comptent par mois entiers, nous nous enlisons rapidement dans la routine et ne prenons plus le temps d’élargir nos horizons. Nous allumons notre ordinateur, nous nous chargeons de notre travail du jour, nous éteignons l’ordinateur et nous commençons le ménage. Il est donc essentiel de faire l’effort de vous stimuler l’esprit et d’inciter vos collègues à faire de même. Pourquoi ne pas créer un club de lecture, afin que chacun puisse faire découvrir aux autres des ouvrages qui l’ont inspiré ? Ou laisser à vos collaborateurs une heure par semaine pour faire le plein d’idées nouvelles, en regardant une conférence TED, en lisant un article de fond intéressant ou simplement en allant s’installer dans un parc ? Sans GSM, sans ordinateur portable, sans compagnie aucune.

Cette séance de ressourcement hebdomadaire leur fera sans aucun doute le plus grand bien et éveillera en eux le sens de la créativité essentiel dont ils auront besoin non seulement pour survivre, mais aussi pour exceller en cette ère nouvelle.

Articles connexes