“Très jeunes déjà, nous avions l’ambition de lancer une activité ensemble”

Auteur: Partena Professional (Marketing)
Temps de lecture: 5min

“Nous sommes la preuve vivante que l'amitié et l'esprit d'entreprise peuvent parfaitement aller de pair.” 

Michiel Vandendriessche, Managing Partner de Raccoons  

Les choses évoluent rapidement chez Raccoons. Cinq ans après sa création, le spécialiste technologique de Louvain emploie cinquante personnes dans neuf filiales. Cette année, celles-ci ont généré conjointement un chiffre d'affaires de quatre millions d'euros. Les deux inspirateurs du concept révèlent la recette de leur succès: “Nous nous connaissons depuis toujours!” 

“Ne jamais faire des affaires avec ses amis ou sa famille”: dans le monde de l'entreprise, c'est un conseil que l’on entend fréquemment. Pourtant, de nombreux exemples concrets prouvent que vie privée et affaires peuvent faire bon ménage. Il suffit de penser à l'histoire des entrepreneurs Larry Page et Sergey Brin. Et si Raccoons n'a certes pas encore l'envergure d’un Google, ses deux fondateurs ne manquent pas d'ambition. 

“Nous sommes nés à trois jours d'intervalle, nous avons été baptisés lors de la même célébration religieuse et nous avons vécu à deux rues l'un de l'autre pendant toute notre jeunesse”, confient Sam Hendrickx (28 ans) et Michiel Vandendriessche (28 ans), Managing Partners et fondateurs de Raccoons. “Plus tard, nous sommes allés à l'école primaire et secondaire ensemble, nous avons tous deux pris des cours de piano et nos logements étudiants se trouvaient dans le même quartier.” 

À l'âge de 12 ans, le tandem a mis en boîte un jeu vidéo en ligne auquel leurs amis pouvaient jouer par le biais d'un numéro payant. Et pendant leurs études, les deux entrepreneurs-nés ont bricolé une montre intelligente avec détection de chute. 

Une technologie tangible 

“C'est à ce moment-là que nous avons été réellement contaminés par le virus de l'entrepreneuriat”, indique Sam Hendrickx. Le duo crée alors Craftworkz et, sous l’égide du groupe Cronos, entre sur le marché avec des prototypes qui démontrent le potentiel des nouvelles technologies. 

Voici cinq ans, l'intelligence artificielle relevait encore de la science-fiction pour de nombreuses entreprises. “Nous l'avons rendue tangible. Avec les démos que nous avons présentées lors de salons professionnels, et en transformant les idées technologiques en produits bien concrets pour les entreprises en l'espace de quelques semaines seulement. Le succès fut immédiat et le portefeuille de clients n'a cessé de gonfler.” 

“Depuis lors, chaque nouvelle technologie qui peut se suffire à elle-même est intégrée dans une entité distincte”, prolonge Michiel Vandendriessche. “Chacune de ces entités possède une expertise très spécifique. Et quand c'est nécessaire pour certains projets, elles travaillent ensemble.” 

Aujourd'hui, neuf entreprises Raccoons fournissent des services autour de l'IA (Brainjar), de l'edge computing (Edgise), des voicebots et chatbots (Oswald), de l'informatique quantique (QNTM), de la blockchain (TheLedger) et du nouvel internet Solid (Konsolidate), entre autres.  

Recrutement 

Raccoons développe notamment des chatbots pour Doccle, Veepee et la Mutualité Partena, construit des applications IA pour détecter les fissures dans les ponts, automatise le traitement des commandes de TVH Equipment et d'autres clients avec son outil Klassif.ai, et a conçu une caméra intelligente pour mesurer le taux d'occupation dans les supermarchés. 

Lors du processus de recrutement, les deux entrepreneurs recherchent principalement des profils compatibles. “Il va de soi que nos employés doivent posséder le bagage technologique et l'expertise nécessaires, mais lors des entretiens d'embauche, nous évaluons également s'ils s'intégreront bien à l'équipe”, pointe Sam Hendrickx. 

Avoir une bonne dose d'humour et être capable de se remettre en question est indispensable. Ceci dit, Raccoons recherche aussi des employés passionnés et dotés d'un véritable esprit d'entreprise. 

“Nous demandons aux candidats de quelle manière ils utilisent la technologie dans leur vie privée”, illustre Michiel Vandendriessche. “En observant notre propre expérience, nous constatons que nous avons bricolé toute notre vie sur des projets personnels variés.” 

Dans le cadre de la culture d'entreprise de Raccoons, le duo recherche des personnes animées par la même motivation. “C'est formidable de voir des personnes talentueuses évoluer au sein de notre organisation après quelques mois ou années. C'est d'ailleurs notre objectif.” 

Affaires et plaisir 

Enfin, les deux amis n'ont aucun problème à prendre ensemble des décisions commerciales objectives et à s’adresser l’un à l’autre des critiques constructives, malgré leur lien personnel. 

“Nous parvenons sans peine à scinder notre vie privée et notre vie professionnelle”, assure Sam Hendrickx. “Lors d'un barbecue, vous ne nous entendrez jamais parler travail!” 

Michiel Vandendriessche en convient: c'est l'une des clés du succès de Raccoons. “Nous sommes la preuve vivante que l'amitié et l'esprit d'entreprise peuvent parfaitement aller de pair. Les jeunes ne doivent pas hésiter à se lancer dans une aventure commerciale avec des camarades de classe et des amis.” 

Articles connexes