Tax Shelter, l’avantage fiscal qui stimule l’économie belge

Auteur: By MyMicroInvest
Temps de lecture: 3min

Les start-up belges, y compris les PME et les micro-entreprises, sont l’épine dorsale de notre économie. Mais il y a un paradoxe. Si, d’un côté, il n’est pas aisé pour les start-up d’attirer des capitaux afin de financer leur croissance, de l’autre, plus de 257 milliards d’euros « dorment » sur les comptes d’épargne en Belgique. Or, ces fonds pourraient être investis dans des entreprises.

Si seulement 1 % de la population belge investissait une petite partie de ses économies dans les start-up les plus prometteuses, des centaines de nouvelles entreprises seraient créées et des milliers d’emplois générés pour revitaliser notre économie et préserver la couverture sociale.

Le Tax Shelter : de quoi s’agit-il  ?

Le Tax Shelter est un avantage fiscal permettant de réduire le montant de son impôt sur le revenu. Il incite à agir, à investir dans une entreprise nouvellement créée, et à stimuler l’économie belge à un niveau local. 

Il est donc possible à tout contribuable belge d’investir jusqu’à 100.000 € par an dans des campagnes de crowdfunding éligibles au Tax Shelter et de bénéficier d’une réduction d’impôts de 30 % ou 45 % du montant investi sur sa déclaration d’impôts annuelle.

Pour quelle raison le Tax Shelter a-t-il été créé ? 

Plus de 257 milliards d’euros « dorment » sur les comptes d’épargne en Belgique. Ces fonds pourraient être aisément utilisés pour investir dans des start-up, ce qui serait source de nouveaux emplois et d’innovation.

Le dispositif Tax Shelter est un incitant fiscal pour que les investisseurs stimulent directement l’activité d’entreprises débutantes, tout en minimisant les risques. L’extension du concept de Tax Shelter aux plateformes de crowdfunding va constituer un véritable soutien tant aux investisseurs qu’aux entrepreneurs, par le biais d’une procédure en ligne très simple qui bénéciera à tous. 

Investisseurs : qu’est-ce que cela signifie pour vous ?

En investissant dans une entreprise éligible au Tax Shelter via une plateforme de crowdfunding agréée, vous pouvez récupérer jusqu’à 45 % de votre investissement sous forme de réduction d’impôts.

Prenons un exemple concret : vous gagnez 50 000 € et votre taux d’imposition est de 50 %, retenu sur vos revenus. Il vous reste donc 25 000 €.
La même année, vous investissez 1 000 € dans une micro-entreprise éligible au dispositif du Tax Shelter et sélectionnée par MyMicroInvest, ce qui vous apporte une réduction d’impôt de 45 %, soit 450 €.
Cette somme est réduite du montant de votre imposition, qui s’élève dès lors à 24 550 € (soit 25 000 € - 450 €).  Ou, si vous investissez dans une PME (ce qui est moins risqué), vous bénéficiez d’une réduction d’impôts de 30 % de votre investissement de 1 000 €. Vous récupérez donc 300 € ! 

Entrepreneurs : qu’est-ce que cela signifie pour vous ?

Dans le cadre de la loi Tax Shelter, vous pouvez lever plus de fonds en atténuant les risques pour vos investisseurs. Certes, il n’est pas facile de convaincre les investisseurs de croire en votre projet, mais lorsqu’ils peuvent récupérer 30 % ou 45 % du montant de leur investissement, c’est beaucoup plus simple ! 

Pour plus d’informations sur le sujet, consultez l’e-book dédié au Tax Shelter ici.