Recruter des talents sur les réseaux sociaux

Auteur: Julie, coach HR (Partena Professional)
Temps de lecture: 5min

Jadis, votre entreprise plaçait une offre d’emploi dans la presse spécialisée, y indiquait une échéance pour y répondre et attendait les C.V. Ensuite, vous effectuiez une sélection des profils les plus appropriés. Deux entretiens et plusieurs tests plus tard, le meilleur candidat commençait à travailler chez vous. Ce mode de recrutement des talents offre toujours des possibilités intéressantes. Mais aujourd’hui, ce n’est plus suffisant.  

Vous recherchez en vain de nouveaux talents ? Nous vous emmenons à la découverte du paysage des réseaux sociaux où les millennials seront les premiers à vous repérer.

Investir les réseaux sociaux pour y recruter ?

Une méthode de recrutement non professionnelle, vous dites ? Certainement pas. En utilisant les réseaux sociaux comme il se doit, ils se révèlent une option idéale pour le recrutement en ligne. Chaque réseau social a ses avantages.

Nous emportons chaque jour Facebook, Twitter, Instagram, Pinterest et LinkedIn dans la poche de notre veste et les utilisons aux fins les plus diverses. Hootsuite et We are Social dévoilent les chiffres de 2019 : sur les 11,53 millions de personnes habitant en Belgique, 10,86 millions utilisent Internet. Et, parmi ces derniers, 85 % sont en ligne chaque jour, 13 % au moins 1 fois par semaine et 2 % au moins 1 fois par mois.

Poser sa candidature via les réseaux sociaux, mais lesquels ?
 

·     LinkedIn

Plus de trois millions de Belges ont un profil sur LinkedIn, le réseau social professionnel. Ainsi, 60 % de la population active belge sont membres du site web sur lequel les employeurs et les travailleurs peuvent se rencontrer. LinkedIn vise plutôt les personnes diplômées de l’enseignement supérieur.

Sur LinkedIn, vous pouvez rechercher le bon candidat de manière ciblée : vous effectuez une sélection en fonction du nombre d’années d’expérience, de diplômes spécifiques, de compétences, d’employeurs précédents… Vous placez une offre d’emploi sur LinkedIn ? Toute personne intéressée peut poser directement sa candidature d’un seul clic sur le bouton « apply with Linkedln » en se servant de son profil Linkedln comme C.V.

LinkedIn vous permet aussi d’envoyer des e-mails aux profils appropriés. Les Inmails sont des e-mails privés que vous envoyez contre paiement. Attention : le nombre d’e-mails est limité. 

·     Facebook

Facebook compte plus de 7,5 millions d’utilisateurs actifs mensuellement rien qu’en Belgique. Ce qui comprend 6 millions d’utilisateurs issus de la population active. Recruter via Facebook est donc une voie royale.

Parce que recruter sur Facebook présente, parmi d’autres atouts, un avantage majeur : vous ne montrez vos offres d’emploi qu’aux profils qui vous intéressent. Vous pouvez ainsi vous adresser à un public cible déterminé en fonction de critères préétablis : localisation, centres d’intérêt, formation, etc.

Sachez donc bien qui vous voulez toucher. Outre le ciblage démographique, vous pouvez utiliser également des groupes cibles sur mesure. Vous pouvez montrer vos offres d’emploi aux candidats qui ont déjà visité votre site web ou votre page dédiée aux emplois vacants.

·       Poser sa candidature sur Twitter

Le réseau qui vous oblige à être concis et percutant. Mais cela donne de bons résultats. L’entreprise Schoenen Torfs recrute ses nouveaux vendeurs via Twitter depuis 2012.

D’un simple tweet de 280 signes maximum, vous touchez un très large public. Certes non ciblé, mais vous ratissez large. En un rien de temps, vos suiveurs « retweetent » votre offre d’emploi aux membres de leur famille, leurs amis, leurs collègues et connaissances. Vu que votre tweet ne peut contenir que 280 signes, vous dirigez vos candidats vers votre site web pour consulter l’offre d’emploi dans son intégralité.

·     Instagram

Instagram compte en Belgique environ 3,5 millions d’utilisateurs. Instagram vous permet surtout de vous adresser à un groupe cible jeune. Quelque 59 % de tous les internautes âgés de 18 à 29 ans utilisent Instagram, alors que la proportion n’est que de 33 % pour les internautes entre 30 et 49 ans. Le principal groupe sur ce réseau est la génération de jeunes entre 18 et 24 ans, suivie à hauteur de 28 % par la tranche d’âge 25-34 ans.

Contrairement au réseau social professionnel LinkedIn, Instagram s’agrémente d’une touche très personnelle. Ainsi, vous découvrez en un seul clic qui est votre candidat, mais aussi ses centres d’intérêt. Si l’expérience peut être un critère fondamental dans la sélection du bon candidat, ce n’est pas le seul élément qui entre en ligne de compte. L’inverse est vrai aussi. Si vous voulez engager une relation à long terme, la culture et les valeurs jouent un rôle déterminant. Vous pouvez ainsi montrer d’une manière accessible et spontanée ce qui se passe dans votre entreprise, les personnes qui y travaillent et l’ambiance qui y règne. Les candidats peuvent ainsi s’en faire d’emblée une impression positive avant même de poser leur candidature.

Recruter en ligne activement ?

Naturellement, recruter sur les réseaux sociaux exige de votre part une présence en ligne en tous points impeccable. Votre corporate branding doit y correspondre. Et vos suiveurs doivent sentir qu’ils sont au cœur de votre démarche. C’est une condition sine qua non pour construire un réseau.

Si votre entreprise a un compte sur Facebook, montrez que vous le faites vivre. Veillez aussi à ce que votre site web soit actualisé. Parce que votre candidat potentiel, après avoir cliqué sur le message de l’offre d’emploi sur Instagram ou Facebook, arrivera sur votre site web pour y réagir (ou non) à votre offre d’emploi. Facilitez au maximum la démarche de vos candidats potentiels en leur permettant de trouver aisément votre offre d’emploi avec les bonnes coordonnées pour une première prise de contact.

 

Articles connexes