Pourquoi est-ce que courir fait tant de bien ?

Auteur: By Julie de Partena Professional
Temps de lecture: 5min

Les 20 km de Bruxelles approchent à grandes foulées. J’y participerai. Pourquoi ? Je vous l’explique dans les lignes qui suivent. Et qui sait, je parviendrai peut-être à vous convaincre de me rejoindre !

Bon pour le corps et l’esprit

Courir est bon pour vous, vous le saviez déjà. Le jogging, c’est la garantie d’un corps sain, mais aussi l’occasion de se vider la tête après une journée chargée. C’est surtout ça qui me fait du bien. Grâce au sport, on peut souvent décompresser d'une journée chargée et ainsi, se remettre en forme pour la suivante.

On peut dire que les bénéfices sont légion et me motivent sans cesse. Au point que je ne rate plus une seule séance de jogging.
Mieux encore, pourquoi est-ce que courir se transforme tout à coup en addiction ?

Quels sont les effets positifs du jogging sur le corps :

  • Il vous galbe joliment les jambes. Yes !

  • La course est l’un des meilleurs exercices cardiovasculaires qui soient pour perdre du poids. Lorsque le rythme cardiaque augmente, le corps commence à brûler les graisses. Vous dépensez plus de calories en une heure de jogging qu’en une heure de marche.

  • Courir facilite la digestion.

  • Courir est bon pour le cœur. Faire régulièrement du jogging réduit le risque de crise cardiaque et renforce le cœur. 

  • Courir est aussi très bon pour la circulation sanguine (ce qui dans mon cas, signifie que j’ai moins vite froid). Mais fait également baisser la tension et le risque de caillot sanguin.

  • La course augmente votre capacité pulmonaire. Si vous respirez mieux, plus profondément, vous ressentirez moins vite le stress. Votre rythme cardiaque, et vous-même, restez calmes. C’est une pause idéale.

  • Ladies, courir est un moyen génial de lutter contre l’ostéoporose !

Bref, rien que du positif. Et surtout, il me permet de continuer à craquer pour le tiramisu… Après une séance de jogging, je me sens toujours détendue, motivée et prête à affronter mes défis professionnels. Mais ce que je préfère dans la course, ce sont les bénéfices psychiques.

Quels sont donc les effets positifs du jogging sur l’esprit :

  • Vous rééquilibrez votre vie : courir booste votre énergie en journée et vous aide à mieux dormir le soir.

  • Vous vous sentez mieux dans votre peau, au propre comme au figuré, vous êtes en meilleure forme. Du coup, vous êtes aussi plus à même de relativiser. Oubliez le stress !

  • Comme vous vous sentez mieux, vous avez moins envie de chercher du réconfort dans la nourriture. (Manger moins de sucreries réduit les pics glycémiques et donc les moments d’apathie consécutifs.) Vous glissez vers un mode de vie plus sain sans vous en rendre compte.

  • Vous avez une meilleure image de votre corps. Courir renforce votre confiance en vous.

  • Plus de ruminations ! Ma créativité augmente.

  • Courir développe mon sens de la discipline. Car suivre un programme de course, ça ne se fait pas en coup de vent. Il faut s’appliquer. Cette discipline et cette application, je les retrouve dans mon travail par exemple.

  • Vous prenez plus souvent des bains de nature. Et en venez à l’apprécier à sa juste valeur ! De mon côté, j’ai commencé à faire des choix plus écologiques depuis que j’ai compris que nous avons besoin d’un environnement sain pour rester sains. Pas de poumons propres sans air propre.
     

La course, une "défonce" naturelle ?

Courir semble être une occasion idéale de méditer pour ceux qui n’aiment pas rester assis (donc pour moi…). Le jogging fait un bien fou, tout simplement. Moi, ça me rend zen. Ne me demandez pas pourquoi. Je suis incapable de mettre des mots sur ce sentiment. Par contre, Murakami, l’auteur d’« Autoportrait de l’auteur en coureur de fond », le fait magnifiquement :

« Les pensées qui me viennent en courant sont comme des nuages dans le ciel. Les nuages ont différentes formes, différentes tailles. Ils vont et viennent, alors que le ciel reste le même ciel de toujours. Les nuages sont de simples invités dans le ciel, qui apparaissent, s’éloignent et disparaissent. »

Vous avez envie de savoir si courir pourrait vous plaire ? Suivez ces quelques conseils pour débutants :

Commencer à courir. Essayer au moins une fois ?

  1. Commencer est toujours difficile. C'est un peu comme démarrer un nouveau projet professionnel ou relever un nouveau défi! Ne vous découragez pas trop vite. La durée de votre jogging est plus importante que le nombre de kilomètres que vous parcourez. Les distances, vous vous en occuperez plus tard.

  2. Ne mangez pas trop avant de vous mettre en route. Mais ne démarrez jamais avec une sensation de faim. Car vos prestations s’en ressentiraient.

  3. Comment savoir si vous ne courez pas trop vite et si vous ne forcez pas ? Le principe à retenir, c’est que le jogging doit rester un moment agréable : tant que vous pouvez parler en courant, c’est que le rythme vous convient. Le but n’est pas non plus de se faire mal. Écoutez votre corps et reposez-vous jusqu’à ce que la douleur passe.

  4. Investissez dans de bonnes chaussures. Vous réduirez ainsi le risque de blessures. N’achetez pas la première paire qui vous tombe sous la main. Demandez conseil à un spécialiste et faites des essais sur le tapis de course.

  5. Pas le temps de suivre votre programme ? Mieux vaut courir un peu que pas du tout. Chaque foulée vous aide à vous maintenir en condition. Et à ne pas relâcher votre discipline. Histoire de ne pas perdre vos bonnes habitudes (lien vers 1er article bonnes habitudes).

Vous trouverez toutes les infos sur les 20 km de Bruxelles ici. 

Alors, on se retrouve sur la ligne de départ ?

Courir, c’est votre truc ? Vous venez courir avec nous ?