La quarantaine, sans souci

Auteur: Partena Professional (HR Service Provider)
Temps de lecture: 7min

Des journées comme celles que nous vivons actuellement relèvent parfois du défi, c’est le moins qu’on puisse dire. Travail et vie privée sont en effet intimement mêlés. Mais comment conserver la frontière entre les deux ? Et comment maintenir une dynamique et une structure, tout en préservant une certaine sérénité ?

1.  Confinement ou non, gardez le cap

Vous faire du mauvais sang ne vous avance à rien. La seule chose que vous puissiez faire pour l’instant, c’est rester en bonne santé, vous laver les mains et rester chez vous. Recentrez-vous sur vous-même et gardez votre objectif en tête, revenez à l’essentiel.

Votre travail est au point mort ? Vous voilà donc presque obligé de vous attaquer à toutes ces tâches que vous n’aviez jamais le temps d’accomplir jusqu’ici. Vous travaillez à un autre rythme ou différemment lorsque vous êtes à la maison ? Qu’à cela ne tienne, ayez confiance et tenez bon.

2. Le rythme structure

Ne modifiez pas votre rythme de travail, soit environ huit heures de travail par jour et cinq jours par semaine, et accordez-vous au moins un jour de repos le week-end. Adaptez vos heures de travail en fonction de votre situation familiale et professionnelle. Travaillez par exemple plus tard le soir ou plus tôt le matin, mais tenez-vous-en au nombre d'heures de travail prévu afin de maintenir un bon équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Et si votre nouveau rythme vous convient, répétez-le jusqu'à ce qu'il devienne une nouvelle habitude.

3. Faites bien la différence entre la semaine et le week-end

Résistez à la tentation de traîner au lit ou de vous coucher un peu plus tard en semaine. Respectez vos habitudes de sommeil pour rester en bonne santé et vous garantir une bonne immunité. Si les jours de semaine ressemblent aux week-ends, vous allez perdre votre dynamisme et votre motivation. Respectez les différents rendez-vous que vous prenez, que ce soit au bureau, à la cuisine, dans votre fauteuil. Soyez à l’heure au rendez-vous que vous prenez avec vous-même.

4. Heures de bureau ou de maison ?

Lorsqu’on parle de télétravail, on évoque souvent cette mince ligne de démarcation entre vie professionnelle et vie privée. Gardez cette frontière à l’œil. Être à la maison est souvent interprété comme ‘avoir du temps libre’. Rien n’est moins vrai, mais heureusement ce malentendu n’a plus cours. Ce n’est pas parce que vous êtes ‘à la maison’ que vous êtes ‘disponible à la maison’, pour des loisirs ou des tâches domestiques. Parlez-en aussi avec vos collaborateurs qui ne sont pas habitués à travailler chez eux.

5. Finis les déplacements ? Gardez la forme. Bougez !

Ne vous contentez pas de passer de votre lit à votre bureau et vice-versa. Ménagez-vous des pauses. Bougez ou faites quelque chose de vos mains. Remplacez votre habituel trajet en train par une activité sportive ou allez faire des courses. Promenez votre chien ou appelez votre mère pendant la pause déjeuner. Faites cuire un pain (minimum 10 minutes de pétrissage sans mixeur). Nettoyez les vitres de votre voisine qui a besoin d’aide. Sautez à la corde avec votre fille que vous pouvez à présent voir un peu plus. Ou proposez à votre partenaire un massage bien mérité. Le temps vous manque ? Vraiment ? Vous n’avez plus d’excuses. En temps normal, ne seriez-vous pas coincé dans les embouteillages ?

6. Toutes les journées de quarantaine se ressemblent-elles ?

Dressez la liste de tout ce que vous faites pendant une semaine (votre planning de travail, vos hobbies, vos contacts sociaux, votre ménage, etc.) et établissez votre agenda en fonction de ces activités et des horaires d’avant la crise. Partagez ce planning avec les membres de votre famille. Il est bien plus agréable de vivre ensemble lorsque chacun sait quels jours vont exiger beaucoup d’énergie ou un peu moins. C’est un des avantages de cette crise du coronavirus : comme tout le monde est confiné à la maison, les activités des différents membres de la famille sont beaucoup mieux coordonnées.

Réservez un moment pour chaque activité qui vous fait envie : un peu de sport le lundi, un coup de balai ou de serpillière le mardi, un moment culinaire le mercredi, votre hobby favori le jeudi, etc.

7. Maintenir le contact pendant le confinement

Mettez-vous au travail de bonne heure après votre rituel matinal. Réservez du temps le week-end pour les loisirs et les contacts sociaux. Vous aviez rendez-vous avec vos collègues le vendredi soir ? Ou le samedi avec vos amis ? Et le dimanche avec votre grand-mère ? Maintenez tous ces rendez-vous, mais en virtuel, puisque les moyens technologiques existent. Entendre le récit des autres fait du bien. Restez positif, encouragez-vous et inspirez-vous mutuellement, en partageant de succulentes recettes, des activités pour les enfants ou un chouette itinéraire cyclable. Vous verrez, c’est contagieux.

8. Nos déplacements sont limités, mais notre imagination n’a pas de frontières.

Vous êtes un leader dans l’âme, vous trouverez des solutions, y compris pour vos moments de détente. Soyez créatif et réfléchissez en termes de sujet et pas de localisation.

Les cours d’italien sont suspendus parce que l’école est fermée ? Cherchez une recette sur YouTube ou un classique de Fellini sans sous-titres et vous pourrez entretenir vos connaissances de la langue de Dante.

9. Se réunir en ligne mais aussi se détendre en ligne grâce à l’e-péritif

Vous continuez à travailler malgré les moments difficiles que nous vivons ? Dites-vous que votre équipe aussi demande de souffler. Que diriez-vous d’organiser un véritable e-péritif via Zoom ou un déjeuner Zoom ? C’est l’occasion de s’enquérir de la santé de chacun, de garder le contact. Plus que jamais, il est important de se soutenir mutuellement.

10. Prenez soin de vous …

Et les autres en bénéficieront. Se détendre, c’est indispensable pour recharger ses batteries. Prendre régulièrement de la distance et le temps de réfléchir permet de prendre de meilleures décisions. C’est également important pour votre santé et votre sentiment de bonheur. Oublier un peu le travail, s’occuper de tâches ménagères ou de sa famille, ça fait du bien ; ce n’est pas un luxe superflu mais une nécessité, surtout en ces temps incertains.

Prenez du temps pour vous-même et vous serez un meilleur employeur, un meilleur partenaire et un meilleur parent. Parce que si vous êtes bien dans votre peau, tout le monde en profite, au sein de votre équipe et sous votre toit. Dirigez en montrant l’exemple, prenez vos responsabilités et accordez-vous ce dont vous avez besoin pour vous sentir bien : allez courir, faites du vélo, méditez, lisez votre journal ou écoutez votre podcast, allez vous promener... Bref, ressourcez-vous et nourrissez-vous.

Un dernier conseil ? Relativisez !

La crise du coronavirus exige des adaptations globales, nous le ressentons partout, jusque dans nos foyers. Mais la vie continue. Cette quarantaine ne durera qu’un temps. Vous n’êtes pas à l’hôpital. Réjouissez-vous d’être chez vous, en bonne santé et de pouvoir travailler à la maison.

Articles connexes