Il y a des aspects plus importants que la voiture de société

Auteur: Partena Professional (HR Service Provider)
Temps de lecture: 4min

Les millennials privilégient un employeur qui prête attention au bien-être de ses employés. Une étude conduite par le consultant Deloitte auprès de 8.000 jeunes le confirme. Et Davy Jonckers, fondateur et CEO de Yontec, une PME spécialisée dans la maintenance technique industrielle et logistique, le constate sur le terrain. Yontec compte 170 collaborateurs, dont 30% sont des millennials.

“Depuis nos débuts en 2005, nous créons un lieu de travail où les gens se sentent bien. Chez nous, les employés passent avant les clients. Cela peut sembler étrange mais c'est une façon de tisser un lien avec vos talents, qui se répercute positivement sur le travail qu'ils font. Le résultat? Tout le monde est gagnant.”

Au-delà du marketing

Pour pouvoir créer une telle atmosphère, Yontec organise notamment une activité avec l’ensemble de ses employés toutes les 10 semaines – baptisée “la famille” par Davy Jonckers. “Cela peut sembler un peu ‘bateau’, pourtant c'est ce que nous sommes vraiment. Chez nous, ce n'est pas une histoire de marketing.”

Les collaborateurs reçoivent du matériel de haute qualité qui optimise le confort et la sécurité au travail. La variété des missions et des clients est également importante. “Les millennials aiment la variété et les défis. En offrant des possibilités de croissance et de carrière suffisantes, l'employeur répond à ce besoin.”

Flexibilité

Selon une étude internationale de l'assureur Allianz, environ 73% des millennials apprécient les possibilités de travail flexible qui permettent de maintenir un équilibre entre vies privée et professionnelle. Ce facteur prévaut même sur le salaire.

“Cette flexibilité et cet équilibre peuvent être atteints pour les employés, les techniciens et les ouvriers”, déclare Jef Imants, directeur de 3bouw, spécialiste de la construction à ossature bois pour les particuliers et lauréat du prix UNIZO KMO Maakbedrijf van het Jaar. Son entreprise emploie 29 personnes. “Nous réfléchissons avec nos employés de la façon la plus souple possible. Presque tout est négociable. Un collaborateur doit partir plus tôt pour aller chercher ses enfants ou prendre soin d'un membre de sa famille malade? C'est possible. Il en va de même pour une arrivée tardive, un départ anticipé ou une absence d'une demi-journée pour des questions bancaires importantes, par exemple. Notre personnel travaille beaucoup. En échange, nous lui offrons une flexibilité négociable – sans avoir à demander un jour de congé. Cette politique est sans aucun doute appréciée de nos employés.”

Formations

Les formations représentent elles aussi un paramètre important pour l’embauche et la conservation des collaborateurs, juge Davy Jonckers. “Nous renforçons et développons à la fois les connaissances techniques et les ‘soft skills’ de nos collaborateurs. Avec ces formations et l’accent placé sur le bien-être et la flexibilité, nous créons une valeur ajoutée pour tous nos collaborateurs.”

“C'est ce qui motive les gens à travailler chez nous. Non parce qu'ils gagnent 2 euros de plus par jour ou qu'ils ont une plus belle voiture de fonction que chez les autres employeurs. Pour les millennials, les aspects matériels contribuent peu à la fierté au travail. Nous continuerons à développer cette philosophie dans les années à venir.”

Articles connexes