Fins de mois difficiles : salariés et ouvriers à la même enseigne

Auteur: Partena Professional (HR Service Provider)
Temps de lecture: 3min

On vous dit comment donner le sourire à vos collaborateurs avec Payabl’ ici.

Avec Payabl’, vous accordez plus de liberté financière à vos collaborateurs et vous créez une culture d’entreprise qui attire de nouveaux talents.

Envie d'en savoir plus sur Payabl' ? Cliquez ici.

Le plat pays compte 4,5 millions de citoyens, dont 250 000 travailleurs fréquemment exposés à des fins de mois difficiles. Conclusion : près de 5 % de la population active belge entretient des liaisons dangereuses avec le seuil de pauvreté. Quelle tranche de la population est touchée par ce problème ? Quelles en sont les causes, et surtout quelles en sont les répercussions pour les travailleurs concernés et leur employeur ? Et enfin : que pouvez-vous faire pour lutter contre ce phénomène ?

Ouvriers et salariés, même galère

Qui sont ces individus dont l’emploi n’offre aucun rempart au stress financier ? On pense tout d’abord aux personnes peu qualifiées, dont les revenus font souvent grise mine, mais aussi aux parents isolés. Sans oublier les jeunes : près de 1 citoyen actif âgé entre 18 et 24 ans sur 10 rencontre régulièrement des problèmes financiers. Des soucis qui pèsent très souvent sur les travailleurs à contrat de courte durée. On remarque également que dans ce domaine, ouvriers et salariés sont logés à la même enseigne. Les cols blancs ne sont donc pas épargnés.

Un impact considérable, aussi pour l’employeur

Le stress financier est souvent source d’absentéisme, avec un nombre d’absences deux fois plus élevé chez les travailleurs dont les finances ne sont pas au beau fixe. Il entraîne aussi de nombreux soucis de santé : problèmes cardiaques, migraines, vieillissement prématuré. Par souci d’économie, ces travailleurs évitent de se soigner. Une stratégie qui, à terme, alourdit encore leurs dépenses médicales. Dernier bémol : ce stress pèse sur la productivité des travailleurs. Angoissés par des fins de mois difficiles, il leur est plus difficile de se consacrer pleinement à leurs activités professionnelles.

Comment préserver vos collaborateurs du stress financier ?

En qualité d’employeur, vous avez à cœur de garantir le bien-être de vos collaborateurs. Et c’est logique : un travailleur bien dans sa peau est un travailleur sympa et performant. Bref, tout le monde est gagnant ! Différentes astuces vous permettront de protéger vos collaborateurs du stress financier. Vous pourrez par exemple leur accorder une augmentation. Ce qui est toutefois plus facile à dire qu’à faire, spécialement chez vos nouveaux employés. Vous pourrez également les orienter vers un coach financier qui saura les conseiller. Autre astuce qui gagne en popularité : le « plan cafétéria ». Une approche qui permet à un travailleur de composer lui-même son package salarial comme il le ferait avec son déjeuner à la cantine du bureau. Payabl’ est la toute nouvelle option disponible sur le marché. Avec cette app, vos collaborateurs peuvent demander une avance sur salaire quand ils le souhaitent. Or, moins de tracas financiers, c’est plus de motivation et de performances au bureau. Payabl’ vous facilite la tâche en traitant automatiquement vos demandes. C’est du win-win ! Offrez plus de liberté financière à vos collaborateurs avec l’outil 100 % innovant de Payabl’ !