Être en couple avec un(e) collègue : quelles sont les règles à respecter ?

Auteur: Catherine Mairy (Legal Expert)
Temps de lecture: 3min

Bruxelles, 11 février 2022 - Ce lundi 14 février est le jour de la Saint-Valentin, la fête de l'amour. Bien entendu, il est possible que des relations amoureuses se créent sur le lieu de travail. Mais comment gérer cela au mieux dans le cadre professionnel ? Un employeur a-t-il le droit d’interdire les relations amoureuses au travail ? Comment éviter d’éventuelles dérives ? Les amoureux sont-ils tenus d’informer leur employeur ? Catherine Mairy, Legal Expert chez Partena Professional, nous éclaire sur le sujet.

Un employeur a-t-il le droit d’interdire les relations amoureuses au travail ?

« Non, un employeur ne peut pas interdire les relations amoureuses au travail. En effet, toute personne a droit à une vie privée et les relations amoureuses en font partie », explique Catherine Mairy.

Deux collègues d’une même équipe qui entretiennent une relation amoureuse sont-ils tenus d’en informer leur employeur ?

Lorsque deux collègues directs, qui font partie d’un même service, ont une relation amoureuse, ils ne sont bien sûr pas obligés d’en informer leur employeur. « Cela relève totalement de la vie privée mais attention, il faut tout de même nuancer. Même si ce n’est pas interdit de travailler ensemble lorsqu’on est en couple, il ne faut pas que cette relation entraîne un conflit d’intérêts ou certains abus. Pour prévenir ce type de situation, il est important d’avoir des règles claires et connues de tous au sein de l’entreprise » explique Catherine Mairy.

L’employeur peut-il forcer un couple de travailleurs à ne plus travailler directement ensemble ?

Si l’employeur est au courant de la relation amoureuse qui existe entre deux collègues directs, il pourrait proposer à l’un des deux un changement d’équipe, surtout s’il y a conflit d’intérêts ou risque de conflit d’intérêts. « Mais ce changement ne peut, bien entendu, causer aucun préjudice aux travailleurs concernés. Cela devra toujours se faire d’un commun accord encore les collaborateurs et l’employeur. L’important est de régler ce type de situation au cas par cas et de privilégier la dialogue entre les différentes parties afin que chacun trouve le juste équilibre » explique Catherine Mairy.

Et si la relation amoureuse engendre un conflit d’intérêt ?

Cependant, lorsque une relation amoureuse a une influence sur le bon fonctionnement de l'équipe ou de l'entreprise, l'employeur a le droit (et même le devoir) d'intervenir.

« Il n’est, bien sûr, pas envisageable qu’un travailleur ou une travailleuse soit ‘avantagé.e’ grâce à la relation amoureuse qu’il / elle entretient. Il est donc, par exemple, tout à fait impensable qu’un manager accorde une prime ou une promotion au travailleur ou à la travailleuse avec lequel ou laquelle il entretient une relation intime sans aucune raison valable et objective », explique Catherine Mairy.

Comment éviter d’éventuelles dérives ?

« Afin d’éviter toutes les dérives potentielles, il est important d’avoir un règlement de travail clair et précis pour prévenir ce type de situation. Il est important d’y rappeler les règles de bon sens qui garantissent le respect de chacun dans le cadre des relations de travail » conclut Catherine Mairy, Legal Expert chez Partena Professional.

Articles connexes