Entretien avec notre coach en matière de burn out

Auteur: By Julie de Partena Professional
Temps de lecture: 4min

Comment reconnaître le burn out ? Peut-on en guérir ? Seul(e) ou accompagné(e) ? J'ai rencontré un coach en burn out et il nous conseille pas à pas.

En situation de burn out ? Comment savoir ?

Vous êtes trop stressé, fatigué et vous voulez toujours en faire plus… sans avoir l’énergie pour cela. Le burn out est une « maladie de l’énergie ». Ce n’est pas une dépression, même si vous pouvez vous sentir déprimé.

Le burn out n’est pas nécessairement lié au travail : il peut aussi être la conséquence d’un stress lié aux enfants, à un divorce ou à la perte d’un être cher par exemple. Mais vous devez donner le change face à vos collègues, jusqu’à ce que le stress s’accumule et devienne incommensurable.

Il n’y a pas de durée pour un burn out : cela peut prendre une année entière ou seulement quelques mois.

Accompagner un burn out : comment cela se passe-t-il concrètement ?

Il existe différents types d’accompagnement :

  • Les entretiens en face à face.

  • Les sessions de groupe : pour ceux qui souhaitent entendre d’autres expériences et partager la leur.

  • Les workshops avec entre 10 et 20 participants

  • Les workshops pour les entreprises. Le but est d'informer les travailleurs sur comment prévenir le burn out, mais aussi sur ce que le stress peut faire à leur corps. On peut lier ça à des exercices de relaxation, des cours de yoga, de la sensibilisation  aux boosters d’énergie et même à une séance de rire.

« Je suis coach, pas psychothérapeute ou psychologue. Donc si je tombe sur des cas de traumatisme je les renvoie vers les personnes compétentes. Les burn out mettent parfois en lumière d’anciens traumatismes dont vous pouvez être conscient ou pas », explique notre coach.

Comment savoir si j’ai besoin d’un coach en burn out ?

"Les personnes que je rencontre me sont généralement envoyées par leur médecin de famille. Ensuite, nous commençons par une série d’exercices adaptés à la situation actuelle, en fonction de la phase de burn out dans laquelle la personne se trouve.

Au début, il s’agit d’un rendez-vous par semaine. Mais le plus important, c’est de trouver de la sérénité. Graduellement, nous essayons d’arriver au rythme d’une séance par mois. Entre 4 et 8 accompagnements peuvent déjà faire une grosse différence. Mais c’est très personnel, chacun avance à son rythme.

Toutes les personnes que je vois ne vivent pas forcément un burn out : les gens souffrent souvent d’une accumulation de stress négatif. En faire toujours plus, ne pas rester immobile, continuer à aller de l’avant, ramener de l’argent… on attend beaucoup des travailleurs."

5 conseils pour plus d’énergie

  1. Tout ce qui vous rend heureux vous apporte de l’énergie. Nous appelons cela les "Boosters d’énergie" : boire un bon verre de vin, lire au soleil, acheter des fleurs au marché, danser. Tout est bon pour faire remonter votre niveau d’énergie.

  2. Mieux dormir : évitez la lumière bleue de votre smartphone, ordinateur ou télévision.

  3. Bougez souvent, même sans raison.

  4. Dormez le plus possible. Souvent, le sommeil est difficile à cause d’un manque de magnésium. On le retrouve dans les bananes mais vous pouvez aussi demander conseil à votre médecin en cas de carence. Le sommeil est une manière efficace de traiter les stimuli et c’est exactement ce que vous avez de trop : des stimuli.

  5. Bannissez de votre vocabulaire le verbe « devoir ». À la place, dites : je veux, je choisis ou je peux.

Pour vous relaxer, ne pensez pas immédiatement à un grand voyage… qui vous apportera encore plus de stress à cause de l’organisation ou de l’argent dépensé. Ce qui vous fait du bien n’est pas forcément quelque chose de grand ou de cher. Dormir, se relaxer, marcher, lire… cela peut suffire amplement.

Que faire si votre partenaire souffre de burn out ?

Vous ne pouvez pas faire grand chose. Essayez simplement d’être compréhensif et assurez-vous qu’il ou elle reçoive assez de boosters d’énergie chaque jour.  

Le burn out est une période à traverser et vous ne pouvez pas aider l’autre. Le processus de prise de conscience n’arrive (malheureusement) qu’à la personne concernée. Encouragez votre partenaire à beaucoup marcher, à profiter de la nature et à supprimer les mots « je dois ».

Vous avez un foyer à entretenir, un travail et des enfants… et l’autre disparaît. C’est là que ça devient difficile. Surtout, ne pas se surcharger. Débrayez même. Ne devenez pas vous-même la victime d’un trop plein de stress, même si vous voulez épargner les autres…

Vous souffrez de trop de stress ? Lisez ici mes conseils pour diminuer votre stress.

Vous avez souffert ou connaissez quelqu’un qui a souffert de burn out ? Comment avez-vous géré cela ?

 Dites moi tout