Économiser de l’argent grâce au télétravail: est-ce possible?

Auteur: Partena Professional (HR Service Provider)
Temps de lecture: 4min

Le basculement massif vers le télétravail entraîne-t-il des dépenses supplémentaires ou des économies massives?

Mark Aerts et Sonja Palmans, du fournisseur de services informatiques EuroSys, listent les coûts et les avantages de six mois de télétravail.

“Durant le premier mois de confinement, les frais d’entretien et de carburant de notre parc automobile sont descendus à un tiers de leur niveau habituel.”

Sonja Palmans, directrice financière d’EuroSys

Grâce à son expérience du télétravail, le prestataire de services informatiques EuroSys s'est adapté rapidement à la première vague de coronavirus. Les collègues qui se rendaient souvent chez les clients avaient pour instruction de suivre le travail autant que possible à distance, et de ne se rendre sur place qu'en cas d'absolue nécessité

 

“Le bilan après six mois de télétravail est positif”, confie Sonja Palmans, directrice financière d’EuroSys. “Nous voulons continuer sur cette lancée après la crise du coronavirus. Là où nous autorisions le télétravail un jour par semaine, nous évoluerons vers trois ou quatre jours. Nous ne visons pas le télétravail à temps plein, cependant. La culture d'entreprise et l'esprit d'équipe en seraient trop affectés.” (*)

Réduction des coûts

La baisse des coûts de la mobilité grâce au télétravail fut claire après quelques semaines à peine. Moins de voitures de société sur la route signifie moins de frais d'entretien et de carburant. “Au cours du premier mois, ces coûts ne représentaient plus qu'un tiers de ce qu'ils étaient précédemment”, chiffre Sonja Palmans. “Et dans les mois qui ont suivi, nous sommes descendus à environ la moitié du coût habituel.”

Dans la mesure où moins de collègues sont venus au bureau, EuroSys a réduit le nombre de postes de travail disponibles. “Normalement, nous occupons quatre étages avec nos 70 employés”, indique le directeur commercial, Mark Aerts. “Nous avons réduit l'occupation à un seul étage. Avec le temps, si nous poursuivons le télétravail, nous envisagerons de déménager vers un site plus petit. Le loyer, l'électricité et le chauffage nous coûteront alors naturellement moins cher.” (*)

Selon lui, les plus grandes économies réalisées grâce au télétravail sont à chercher du côté des coûts indirects. “Ces derniers mois, nous avons tous perdu beaucoup moins de temps – et donc d'argent – à attendre: nous ne sommes pas restés immobiles dans les embouteillages, les réunions ont eu lieu exactement aux heures convenues, nous n'avons pas été distraits par des collègues… J'ai remarqué une augmentation considérable de l'efficacité.”

Coûts en hausse

Le télétravail génère également des dépenses supplémentaires, cependant. Par exemple pour l'équipement de bureau et l’informatique. Afin de pouvoir exercer leur métier dans les meilleures conditions, les salariés doivent disposer d'un espace de travail bien équipé à leur domicile. “Certains collègues ont besoin d'un deuxième écran d'ordinateur, d'autres d'un siège de bureau ergonomique”, détaille Sonja Palmans. “Et la connexion internet doit être de qualité.”

Les employeurs ont deux possibilités dans ce domaine: soit ils procurent l'équipement à leurs collaborateurs, soit ils leur accordent une indemnité forfaitaire – exonérée d'impôt jusqu'à un maximum de 129,48 euros par mois – qui laisse aux salariés la tâche d’effectuer eux-mêmes les investissements.

 

En raison de la distance physique accrue, les employeurs peuvent être contraints de dégager un budget supplémentaire pour des activités de team building. EuroSys prévoit ainsi une Scavenger Hunt, une chasse au trésor que les employés peuvent effectuer en groupe, à distance ou non. (*)

Conclusion

Affirmer que le télétravail permet de faire des économies est aller un peu vite en besogne, selon Mark Aerts et Sonja Palmans. Bien qu'il comprime certains coûts, ce mode de travail en entraîne d’autres. Introduire le télétravail uniquement dans un but d'économie n'est donc pas, à leurs yeux, une décision judicieuse.

(*) Note: depuis le 2 novembre 2020, il y a un confinement général dans toute la Belgique. Pour plus d'informations sur les mesures corona applicables, consultez notre fichier Corona.

Articles connexes