Confinement. Enfin du temps pour réfléchir ?

Auteur: Julie, coach RH (Partena Professional)
Temps de lecture: 5min

Les mesures de lutte contre le coronavirus nous obligent à rester à la maison et à limiter nos activités au strict nécessaire. Pour les entrepreneurs enthousiastes comme vous, il n’y a rien de pire. Mais vous pouvez aussi tirer parti de cette situation et prendre le temps de réfléchir, de créer du lien et peut-être même d’innover. 

Et si ce confinement était le moment idéal pour vous recentrer sur vous-même et sur votre entreprise ? Essayez de profiter de ce rythme de vie moins frénétique et de la présence permanente de votre partenaire ou de vos enfants. Retournez à l’essentiel, en toute simplicité. Concentrez-vous sur vous-même et sur vos projets. Où voulez-vous être dans dix ans ? Quels sont vos objectifs, que voulez-vous expérimenter, accomplir ou être capable de faire d’ici là ? Comment voyez-vous l'évolution de votre entreprise ?

Assignation à résidence : un moment pour réfléchir

En l’absence de routines, place à la réflexion. Faut-il absolument se rendre au bureau pour travailler ? Notre rythme de travail est-il vraiment efficace ? Est-ce que j’utilise mon personnel de la bonne manière ? Comment organiser mes loisirs ? Où sont passés tous ces mois et toutes ces années ? Est-ce la vie et la carrière dont je rêvais ? Comment assurer la rentabilité de mon entreprise après la crise du coronavirus et pourra-t-elle encore se développer d’ici dix ans ? Quels sont mes projets ? Créer des points de vente supplémentaires, écrire un livre qui servira d’ouvrage de référence sur mon travail, ouvrir une filiale en dehors de l’Europe ? Qu’ai-je envie de vivre ? Rencontrer celui ou celle qui m’inspire, entamer une collaboration avec une personne en particulier ? Qu’est-ce que je peux et voudrais faire ? Passer du temps à Moscou et apprendre à parler couramment le russe ?

Il n’est pas possible de réfléchir quand on court dans tous les sens, on frôle le burn-out ou on panique parce que les chiffres ne sont pas à la hauteur des prévisions. La réflexion exige silence et paix intérieure. Souvent, nous ne nous rendons même pas compte que nous évoluons dans un carrousel fou et c’est un événement extérieur qui nous le révèle.

Aujourd’hui, le coronavirus nous ‘assigne à résidence’. Nous ne sortirons de ce confinement que lorsque nous y aurons soigneusement réfléchi. En même temps, les connexions s’intensifient, avec d’autres pays, votre partenaire ou votre famille, avec les voisins à qui vous n’aviez jamais adressé la parole ou avec des collègues entrepreneurs.

Créez du lien, aussi bien avec d’autres entrepreneurs qu’avec vos clients

Ne restez pas seul

Si ce n’est déjà le cas, partagez avec des personnes ayant les mêmes préoccupations que vous. Vous verrez, l’effet est boostant. Il faut s’en sortir. Tous ensemble. Ne vous laissez surtout pas décourager par des amis ou des membres de votre famille qui travaillent tranquillement à temps plein chez eux et seront payés à la fin du mois. Connectez-vous à d’autres entrepreneurs, partagez et inspirez-vous mutuellement.

  • Comment les autres entrepreneurs gèrent-ils les dégâts ? Que pouvons-nous faire pour continuer autant que possible à travailler ?
  • Comment les entrepreneurs qui dirigent une société comparable à la vôtre font-ils face aux conséquences financières de cette crise ?
  • Comment les chefs d'entreprise se maintiennent-ils en bonne santé physique et mentale ?

Elargir votre réseau n’est jamais une mauvaise chose et de nouvelles opportunités peuvent même se présenter. Voyez par exemple comment fonctionne le BNI.

Rappelez à vos clients que demain, c’est bientôt

Vous avez été contraint de stopper complètement vos activités ? Communiquez et restez en contact avec vos clients. Faites en sorte que vos clients ne vous oublient pas. Ni aujourd’hui, ni après le confinement. Vos produits ou services sont déjà disponibles en ligne ? Demandez-leur par e-mail ou via les médias sociaux de vous soutenir en achetant des bons-cadeaux et de réserver dès maintenant une formation, un concert, une table de restaurant, une séance de manucure ou un brushing... s’ils veulent vous revoir après le confinement. Sans clients, vous n’avez aucune raison d’exister, alors n'hésitez pas à le leur dire pendant cette crise.

Chaque bon-cadeau ou plat achetée en ligne, toute réservation faite aujourd’hui pour après le confinement, peut sauver la vie de chefs d’entreprise.

L’innovation, ou comment explorer de nouvelles voies
 

A nouvelles mesures, nouveau business

Tout entrepreneur se rappellera la théorie de Darwin : lorsque les circonstances changent, les entrepreneurs s’adaptent. Il n’y a pas un instant à perdre. Il faut absolument relever la tête, sous peine de couler.

Il y a un avant et un après. La crise du coronavirus est un bouleversement

Le coronavirus oblige tous les dirigeants d’entreprise à reconsidérer leur business model : pouvez-vous vous attaquer à certains canaux marketing ? Devez-vous investir dans la formation, inciter votre équipe à améliorer ses compétences ? Etes-vous en mesure de redéfinir votre business model afin de vous adresser à de nouveaux groupes cibles ? Peut-être existe-t-il des opportunités de démarrer de nouveaux business models ou de nouer de nouveaux partenariats ? Devez-vous mettre rapidement votre production à niveau ou l’externaliser en raison d’une demande croissante ? La digitalisation peut-elle être un plus pour votre entreprise ? Pouvez-vous améliorer vos actions marketing ? Voyez-vous des opportunités ou pouvez-vous envisager une collaboration avec quelqu’un qui a lui-même décelé une opportunité ? Des business models innovants vont-ils apparaître ? Pendant cette période de confinement, pour s’en sortir, il faut agir vite. Considérez cette période comme une phase temporaire et préparez votre grand retour.

Un jour, nous allons tous retourner au travail et à l’école. La question est de savoir si nous voulons tous retourner à nos vieilles habitudes sclérosées. Une question à tous ceux qui ne rencontrent ni problèmes de santé ni soucis financiers : quelles belles opportunités peut vous réserver cette crise ?

 

Articles connexes