Baromètre: L’économie belge toujours en difficulté: -3.71% d’heures de travail prestées en août par rapport à 2019

Auteur: Wim Demey (Customer Intelligence Manager)
Temps de lecture: 5min

5,09% d’heures prestées en moins sur les 8 premiers mois de l’année 2020

Bruxelles, le 24 septembre 2020 – En août, les heures de travail prestées en Belgique ont diminué de 3,71% par rapport au mois d’août 2019. L’économie belge a par ailleurs enregistré une baisse moyenne de 5,09% d’heures prestées en 2020 par rapport aux 8 premiers mois de 2019. C’est ce qu’indique le nouveau Baromètre du secrétariat social Partena Professional, qui s’intéresse de près aux heures prestées, aux taux d’absentéisme et aux taux d’emploi. Ces chiffres montrent que l’économie belge ne s’est pas encore totalement remise de la crise du coronavirus, alors que nous entamerons bientôt un quatrième trimestre 2020 qui s’annonce décisif pour la reprise de notre économie, et que la menace d’une deuxième vague de coronavirus cet hiver se profile à l’horizon.

Heures prestées : tous les secteurs ne sont pas logés à la même enseigne  

Alors que les mois d’avril et mai présentaient des chiffres historiquement bas en matière d’heures prestées, la plupart des secteurs ont vu leurs activités remonter au cours de l’été 2020. En août, certains secteurs ont même vu leur nombre d’heures prestées augmenter par rapport à août 2019. C’est notamment le cas du secteur de l’intérim (+12,6%) et de celui des soins de santé (+4,8%). Les secteurs des maisons de repos (-3,6%) et du commerce de détail (-1,2%) sont également en phase de reprise.

Inversement, les secteurs les plus touchés par la crise du coronavirus connaissent toujours de grandes difficultés et peinent à retrouver leurs niveaux d’heures prestées d’avant la crise : le tourisme est le plus touché (-56% d’heures prestées en août par rapport à août 2019), alors que l’hôtellerie (-54%), les cafés et restaurants (-24,4%), les cinémas, le théâtre et l’événementiel (-12,2%), les coiffeurs (-19,8%) et la construction (-5,6%) sont toujours en difficulté. 

« Même si la plupart des secteurs de l’économie belge ont repris des couleurs cet été, le nombre total d’heures prestées en août reste cependant en dessous du niveau d’août 2019, avec une baisse moyenne de 3,71%. » déclare Wim Demey, Customer Intelligence Manager chez Partena Professional. « Cela signifie que notre économie ne s’est pas encore totalement remise. Là où certains observateurs pointent un nombre de travailleurs en hausse, nous pensons qu’il est important d’examiner l’état de notre économie sous le prisme des heures de travail effectivement prestées. Cela permet d’avoir une bonne indication de la valeur réellement produite dans notre pays, et celle-ci est pour l’instant toujours inférieure au niveau de l’année passée. »

Cette baisse moyenne de 3,71% du nombre total d’heures prestées en août est similaire à celle observée en juillet (-3,99%), alors que le mois de juin avait laissé entrevoir un potentiel rétablissement (+9,43%) après des baisses considérables (-6,32% en mars, -22,76% en avril et -16,46% en mai) au plus fort de la crise.

En moyenne, les heures de travail prestées en Belgique ont chuté de 5,09% en 2020 par rapport aux 8 premiers mois de 2019. « Ce chiffre nous donne une indication sur la diminution probable du produit national brut 2020 par rapport à celui de 2019. » précise Wim Demey.

Le chômage temporaire a fort diminué, les jobs étudiants toujours sous pression

Si la crise du coronavirus a eu un impact différent selon les secteurs de l’économie belge, elle a aussi touché plus particulièrement certains travailleurs. Le nombre de travailleurs sous contrat à durée indéterminée n’a pas connu de grande évolution durant la crise : Partena Professional constate une légère diminution de 1,05% du nombre de travailleurs en CDI au mois d’août par rapport à août 2019. Depuis le début de la crise, la variation pour les CDI n’a pas dépassé 1,3%. 

Le nombre de travailleurs en fonction sous des contrats moins stables comme les contrats à durée déterminée, les jobs étudiants ou les flexijobs a quant à lui connu une baisse plus importante. Partena Professional enregistre une diminution de 9,14% du nombre de travailleurs sous CDD au mois d’août 2020, par rapport à la même période l’année dernière.

Les chiffres du mois d’août ont également révélé une baisse de 9,5% des jobs étudiants. Cette baisse s’élevait à -33,1% pour le mois de juin 2020, et à -21,6% pour le mois de juillet. Les flexijobs et les travailleurs extras connaissent une diminution de 34,18% en août par rapport à l’année passée. Cette baisse était déjà de -61,19% en juin 2020 et de -36,81% en juillet 2020.

« Le nombre de travailleurs sous contrats flexibles comme les CDD, les jobs étudiants ou les flexijobs, a moins diminué en août que lors des autres mois d’été. C’est un signe encourageant pour les prochains mois. » indique Wim Demey de Partena Professional. « Le nombre de ces travailleurs reste cependant bien en deçà des chiffres observés l’année dernière à la même période, ce qui illustre à nouveau l’impact profond que revêt la crise actuelle. »

Le chômage temporaire a quant à lui fort diminué, représentant un total de 4.6% de toutes les heures prestables en août.  

Les chiffres du Baromètre Partena Professional présentés dans ce communiqué de presse sont tirés d’une analyse des heures de travail prestées lors du mois d’août 2020, par rapport au moins d’août 2019. Toutes les évolutions et tendances mensuelles des heures prestées en 2020 sont établies sur base des données observées à la même période en 2019. De même, les chiffres concernant les travailleurs sous différents types de contrats représentent l’évolution mensuelle du nombre de travailleurs évoluant sous un contrat spécifique en 2020, par rapport à la même période en 2019.

Articles connexes