Accroître son bonheur au travail

Auteur: Julie de Partena Professional
Temps de lecture: 4min

Faites donc le compte : huit heures de travail, huit heures de temps libre, huit heures de sommeil, et c’est reparti. Côté sommeil et temps libre, vous faites absolument ce qu’il vous plaît. Mais il faut gagner de l’argent, une occupation qui monopolise environ un tiers de notre vie, vous avez donc intérêt à choisir un travail qui vous rend heureux. Ou en tout cas le plus heureux possible. Car travail et bonheur vont de pair.

(Si vous lisez ces lignes un lundi, vous aurez peut-être du mal à le croire. Passons donc aux chiffres.)

TRAVAIL ET BONHEUR VONT-ILS DE PAIR ?

Dans quelle mesure sommes-nous heureux au travail ? Dans quelle mesure le travail nous rend-il heureux ? Qu’est-ce qui fait précisément notre bonheur ?

Si nous examinons les résultats du bureau d’études indépendant Listen pour 2018, seules 2 personnes sur 10 se disent « peu heureuses » au travail. Près de 40 % des travailleurs affirment se sentir « heureux » au travail. Un pourcentage qui n’est pas mauvais en soi, mais qui pourrait être amélioré. Plus bas, je vous donnerai donc 5 conseils pour accroître votre bonheur dans un contexte professionnel.

Ce qu’il faut noter, c’est que les personnes qui se sentent « heureuses » sont souvent indépendantes ou employées à temps plein par comparaison avec celles qui se disent « peu heureuses ». Ce constat me fait penser à l’entretien avec Thibaut Proserpio sur l’implication.

TROUVER LE BONHEUR GRÂCE AU TRAVAIL

Quels aspects du travail nous rendent heureux ? Hommes et femmes recherchent-ils la même chose dans leur emploi ?

  •  Salaire

C’est évidemment la priorité numéro un : pour 7 travailleurs sur 10, le salaire mensuel constitue la principale motivation professionnelle. Mais travailler apporte davantage que du bonheur sur le compte bancaire.

  •  Les femmes recherchent le contact social. Les hommes veulent élargir leurs connaissances.

De manière générale, les femmes affirment que leur travail fait leur bonheur d’une part parce qu’elles se sentent utiles et d’autre part parce qu’il leur permet d’avoir des contacts quotidiens avec leurs collègues. Les hommes expliquent que ce qui les rend heureux, c’est d’acquérir de nouveaux savoirs dans leur fonction.

  •  Un refuge pour hommes et femmes

Toute personne qui vit dans une famille de plus de 3 membres considère le travail comme un refuge. Parce qu’il permet d’échapper un temps à toute l’agitation qui caractérise la vie d’une famille dès la naissance du premier enfant. Notons que sur ce point, hommes et femmes partagent le même avis.

Le travail rend donc effectivement heureux. Ce n’est pas vraiment votre cas ? Lisez la suite.

5 CONSEILS POUR ACCROÎTRE VOTRE BONHEUR AU TRAVAIL

  1. Prenez en main votre développement professionnel et personnel

Veillez à choisir un travail qui vous convient. À prendre place sur le bon « siège ». Vos collègues, votre responsable, votre entreprise vous remercieront si vous exercez un travail dans lequel vous excellez. Surtout qu’au final, c’est vous-même qui en retirerez le plus de bonheur.

Endossez la responsabilité de votre propre évolution. Vous êtes la personne qui a le plus à gagner de votre épanouissement. Que voulez-vous atteindre au niveau personnel et professionnel ?

  1. Veillez à savoir ce qu’il se passe au travail

Nous nous plaignons souvent d’un manque de communication de la part de notre entreprise ou de notre patron. Il n’est pas rare qu’un responsable ait aussi beaucoup à faire dans sa fonction et ignore tout ce que vous savez ou ne savez pas encore. Recherchez les informations dont vous avez besoin pour mieux faire votre travail. Vous en manquez ou n’avez pas assez d’explications ? Demandez-en !

  1. Évitez tout négativisme, faites-vous des ami(e)s

Être positif ou heureux au travail implique d’éviter autant que faire se peut les conversations négatives, les commérages et les personnes négatives (donc malheureuses). Recherchez des collègues qui sont sur la même longueur d’onde que vous, que vous appréciez ou avec lesquels vous aimez collaborer.

  1. Faites-vous des amis au travail

La même étude Listen révèle que 50 % des répondants entretiennent des relations amicales au travail et qu’il s’agit d’un baromètre important. Vous n’avez pas encore d’amis au travail ?Le moment est venu d’organiser un team building.

  1. Décidez de cultiver votre bonheur au travail

Considérez le bonheur comme un choix. Même si vous n’avez pas l’employeur de vos rêves, vous pouvez choisir de vous focaliser sur les aspects de votre travail et les collègues que vous appréciez. Tout ce que nous arrosons pousse. Il vous en coûte vraiment trop d’efforts ? Retournez au 1er conseil.

SUR UNE ÉCHELLE DE 100, QUEL EST VOTRE DEGRÉ DE BONHEUR AU TRAVAIL ? QUE POUVEZ-VOUS FAIRE POUR BOOSTER VOTRE BONHEUR ?