Taxshift : modifications fiscales en 2018

Auteur: Peggy Criel
Date:

En 2018, le tax shift II entrainera, outre des modifications au niveau des cotisations sociales (cf. notre infoflash du 23 octobre), différentes nouvelles mesures visant à augmenter le pouvoir d’achat de vos travailleurs. Ces nouvelles mesures, vous les découvrirez ci-dessous.

Frais professionnels forfaitaires

Les frais professionnels sont les frais que les travailleurs salariés peuvent déduire de leurs revenus imposables dans le cadre de l’impôt des personnes physiques. Ce sont des frais exposés pour acquérir ou conserver des revenus professionnels. La déduction de ces frais peut se faire sur la base des frais réellement exposés ou sur la base d’un forfait.

La plupart des travailleurs salariés optent pour la déduction forfaitaire. C’est ce forfait qui subira une modification au 1er janvier 2018. Il n’y aura plus qu’un seul pourcentage pour le calcul des frais professionnels : 30%, avec un maximum de 2.950 EUR (montant à indexer).

Tranches d’imposition

Il a également été décidé, à compter de l'année des revenus 2018, de supprimer la tranche d’imposition à 30%. Concrètement, une partie des revenus imposés jusqu’alors à 30% sera imposée à 25%.

Quotité du revenu exemptée d’impôt

Le plafond en matière de revenus en-dessous duquel les travailleurs ont droit à une quotité exemptée d’impôt majorée augmentera au 1er janvier 2018.

Que cela signifie-t-il concrètement pour le salaire net des travailleurs ?

Les mesures précitées auront un impact sur les taux de précompte professionnel applicables à partir du 1er janvier 2018. Elles doivent permettre aux travailleurs de bénéficier, à partir de 2018, d’un salaire net mensuel plus élevé (à salaire brut inchangé).

Sources : Loi du 26 décembre 2015 relative aux mesures concernant le renforcement de la création d'emplois et du pouvoir d'achat (1), M.B. 30 décembre 2015; infoflash du 23 octobre.

Auteur : Peggy Criel

30-10-2017