Coronavirus : le certificat de « quarantaine » est officiel

Auteur: Catherine Legardien (Legal Expert)
Date:

Les médecins utiliseront désormais, pour les consultations avec ou sans contact physique, deux types de certificats médicaux : un certificat pour les incapacités de travail et un certificat pour les mises en quarantaine.

C’est ce qui ressort d’une communication de l’INAMI sur son site Internet.

Quel certificat pour quelle situation ?

Selon la situation, le médecin délivrera :

  • soit un certificat d’incapacité de travail ‘période COVID-19’ si la personne n’est pas apte à travailler ;
  • soit un certificat de quarantaine ‘période COVID-19’ si la personne est apte à travailler mais ne peut pas se déplacer et se rendre sur son lieu de travail.

Quelles conséquences pour le travailleur et l’employeur ?

La remise de l’un ou de l’autre certificat à l’employeur lui permettra de déterminer plus facilement dans quelle situation se trouve le travailleur ainsi que les conséquences qui y sont liées.

Certificat d’incapacité de travail

Si le travailleur remet à son employeur un certificat d’incapacité de travail, les règles ordinaires en matière d’incapacité de travail s’appliquent. Après une période éventuelle de salaire garanti à charge de l’employeur, le travailleur percevra des indemnités de la mutuelle.

Certificat de quarantaine

Si le travailleur remet à son employeur un certificat de quarantaine, deux hypothèses doivent être distinguées :

  • le télétravail est possible : dans ce cas, il percevra sa rémunération normale à charge de l’employeur ;
  • le télétravail n’est pas possible : dans ce cas, il pourra, en principe, percevoir des allocations de chômage temporaire pour force majeure à charge de l’ONEm.

Source : INAMI

Le site web de Partena Professional est un canal permettant de rendre les informations accessibles sous une forme compréhensible aux membres affiliés et aux non-membres.

Partena Professional s'efforce d'offrir des informations à jour et ces informations sont compilées avec le plus grand soin (y compris sous forme d'infoflash).

Cependant, la législation sociale et fiscale étant en constante évolution, Partena Professional décline toute responsabilité quant à l'exactitude, la mise à jour ou l'exhaustivité des informations consultées ou échangées via ce site web.

D'autres dispositions peuvent être lues dans notre clause de non-responsabilité générale qui s'applique à chaque consultation de ce site web. En consultant ce site web, vous acceptez expressément les dispositions de cette clause de non-responsabilité. Partena Professional peut modifier unilatéralement le contenu de cette clause de non-responsabilité.