Coronavirus et Horeca : service traiteur et livraisons

Auteur: Laurence Philippe (Legal Expert)
Date:

Du 13 mars à minuit jusqu’au 5 avril inclus, tous les établissements Horeca (à l’exception des hôtels) doivent fermer leurs portes. Une exception est cependant prévue pour les services traiteur. Les clients peuvent donc venir retirer leurs plats au restaurant. Il est néanmoins interdit de manger sur place et les salles doivent être fermées. Les livraisons sont également autorisées. Les plats peuvent donc être livrés chez les clients. Laurence Philippe, Legal Expert chez Partena Professional, nous explique.

Enregistrement à l’AFSCA

Suite à la période de fermeture, l’AFSCA précise que les restaurants ne doivent pas enregistrer une nouvelle activité pour mettre en place un service traiteur ou un service de livraison. L’autorisation existante pour l’activité de restaurant sert, pendant la période de lockdown, d’autorisation pour les activités de traiteur.

Règles d’hygiène

En raison de l’épidémie, les restaurants doivent permettre l’application des règles d’hygiène édictées. Ils doivent donc éviter les contacts entre clients et éviter les files d’attente où les distances entre clients ne seraient pas respectées.

Bien entendu, les règles d’hygiène applicables en cuisine restent toujours d’application. Dans l’Horeca, comme ailleurs, les personnes malades ne peuvent pas travailler.  

Livraisons

Afin d’assurer une livraison des plats dans de bonnes conditions d’hygiène et de respecter la chaîne de températures, les restaurateurs doivent se renseigner sur les conditions applicables aux livraisons (températures, contenants, …). Si vous mettez en place un service traiteur et/ou de livraisons, veuillez consulter le site de l’Agence Fédérale pour la Sécurité de la Chaîne Alimentaire (AFSCA).

Chômage temporaire

D’après la dernière communication de l’ONEm, le chômage temporaire pour force majeure peut également être demandé pour les commerces qui sont encore en mesure d’offrir des services limités. Ce chômage temporaire pour force majeure sera alors demandé pour tous les jours où les travailleurs ne peuvent pas être occupés, même si c’est dû à une réduction du volume de travail.

 

Source : Communiqué de presse de l’AFSCA, 16/03/2020.

Communication de l’ONEm, 15/03/2020.

 

Le site web de Partena Professional est un canal permettant de rendre les informations accessibles sous une forme compréhensible aux membres affiliés et aux non-membres.

Partena Professional s'efforce d'offrir des informations à jour et ces informations sont compilées avec le plus grand soin (y compris sous forme d'infoflash).

Cependant, la législation sociale et fiscale étant en constante évolution, Partena Professional décline toute responsabilité quant à l'exactitude, la mise à jour ou l'exhaustivité des informations consultées ou échangées via ce site web.

D'autres dispositions peuvent être lues dans notre clause de non-responsabilité générale qui s'applique à chaque consultation de ce site web. En consultant ce site web, vous acceptez expressément les dispositions de cette clause de non-responsabilité. Partena Professional peut modifier unilatéralement le contenu de cette clause de non-responsabilité.