Coronavirus : coiffeurs, c’est hair-miné

Auteur: Laurence Philippe (Legal Expert)
Date:

Depuis le 18 mars, les mesures gouvernementales visant à lutter contre le coronavirus prévoient la fermeture de tous les commerces, à l’exception des commerces dits essentiels. Ces commerces comprenaient les magasins d’alimentation (y compris pour animaux), les pharmacies, les librairies, les fournisseurs de carburant ainsi que les coiffeurs à condition pour ceux-ci de ne recevoir qu’un seul client à la fois et sur rendez-vous.

Vu le métier de coiffeur et la proximité liée à l’activité, cette dernière exception a été supprimée. A partir du 24 mars, les coiffeurs, comme les autres commerces et magasins non-essentiels, doivent fermer complètement. Il faudra donc attendre la fin du confinement pour se faire couper les cheveux par un professionnel.

Source : Arrêté ministériel du 24 mars 2020 modifiant l’Arrêté ministériel du 23 mars 2020 portant des mesures d’urgence pour limiter la propagation du coronavirus COVID-19, M.B., 24 mars 2020.

Le site web de Partena Professional est un canal permettant de rendre les informations accessibles sous une forme compréhensible aux membres affiliés et aux non-membres.

Partena Professional s'efforce d'offrir des informations à jour et ces informations sont compilées avec le plus grand soin (y compris sous forme d'infoflash).

Cependant, la législation sociale et fiscale étant en constante évolution, Partena Professional décline toute responsabilité quant à l'exactitude, la mise à jour ou l'exhaustivité des informations consultées ou échangées via ce site web.

D'autres dispositions peuvent être lues dans notre clause de non-responsabilité générale qui s'applique à chaque consultation de ce site web. En consultant ce site web, vous acceptez expressément les dispositions de cette clause de non-responsabilité. Partena Professional peut modifier unilatéralement le contenu de cette clause de non-responsabilité.